12 juillet 2006

Eurotunnel : La voie de l’avenir ?

"Chers actionnaires,

L'assemblée générale du 27 juillet porte sur deux résolutions majeures pour l'avenir de votre entreprise : la procédure d'alerte la restructuration financière La procédure d'alerte Elle a été déclenchée le 12 février dernier par les Commissaires aux Comptes. Ceux-ci ont considéré qu'ils étaient dans l'impossibilité de certifier les comptes 2005 compte tenu des incertitudes qui existent sur la continuité d'exploitation. Ce qui en clair revient à ce que j'ai toujours dit : à défaut de la mise en place rapide d'une restructuration consensuelle, Eurotunnel est menacée de dépôt de bilan."

C’est ainsi que jacques GOUNON le PDG de Eurotunnel débute sa lettre aux actionnaires

Tonneau des danaïdes ou farce boursière tragi comique ?

On savait par avance lors de la négociation entre François MITTERAND et Margaret THATCHER qu’un projet de ce type ne pouvait pas avoir de viabilité en faisant appel à l’épargne publique. Ce fantastique ouvrage d’art qui a permis à la Grande Bretagne de perdre sa totale insularité doit-il être victime de tractations permanentes.

Plus personne aujourd’hui ne comprend comment se sortir de ce bourbier. Même l’ADACTE (association de défense des actionnaires d’Eurotunnel) ne maîtrise plus rien. Et pourtant il y a quelques temps on pouvait lire sur leur bulletin de communication

« Après la démission de M. Maillot du Conseil d’Administration d’Eurotunnel, il y a quelques mois et à l’initiative de l’Adacte qui pressentait ce départ un peu précipité, notre Association a proposé qu’un spécialiste des transports et un grand chef d’entreprise prenne la succession.

C’est ainsi que Jacques Gounon a été coopté pour remplacer M. Maillot.
Lors de notre dernière assemblée générale le 11 décembre 2004, place St Germain des Prés à Paris, l’Adacte avait dores et déjà contacté ce grand chef d’entreprise susceptible d’intégrer le conseil d’administration d’Eurotunnel en remplacement de Pierre Cardo démissionnaire.

Les discussions avaient lieu à l’époque entre l’Adacte et Jacques Gounon pour étudier les conditions dans lesquelles celui-ci devait entrer dans ce Conseil d’Administration et pour quoi faire.
Nous nous sommes, ensuite, mis d’accord avec M. Gounon pour que le remplacement de celui-ci se fasse par un haut fonctionnaire susceptible de défendre avec nous, Adacte, un grand projet industriel, élément essentiel pour la survie et le sauvetage d’Eurotunnel. »

Alors, si même un grand manager est proche de jeter l’éponge !!!!

Où on reparle de Nicolas MIGUET. Vous n’avez certainement pas oublié le candidat à la présidence de la république qui utilise cette élection comme une oépration de marketing pour ses affaires. Il vient de s’acheter une demi page de publicité dans « Le Parisien » pour proposer aux petits porteurs de lui donner pouvoir pour s’opposer au plan du PDG. Il en profite d’ailleurs pour faire de la publicité pour un abonnement à prix cassé pour « Bourse Hebdo Plus ».

Au delà de la crise permanente et du silence assourdissant des pouvoirs publics français et britanniques, il y a vraiment lieu de se poser la question de conserver le nom de EURO à ce tunnel. En l’état, il ne me semble pas judicieux de transférer la propriété aux établissements financiers mais d’effectuer la première nationalisation européenne.

Oui vous avez bien lu : Nationalisation. L’Union européenne peut et doit devenir le propriétaire d’un ouvrage qui deviendra patrimoine de ses habitants.

L’Union Européenne si avide de prendre pied dans notre vie quotidienne et nos comportements ne doit plus se contenter de réglementations et de dérégulations mais opter pour une attitude gouvernementale lorsqu’il s’agit de l’avenir de ses ressortissants

Sources

Eurotunnel

ADACTE

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Great site loved it alot, will come back and visit again.
»

Anonyme a dit…

I like it! Keep up the good work. Thanks for sharing this wonderful site with us.
»