06 juillet 2006

Le vote « BLANC » va-t-il devenir tendance en 2007 ?


Si j’ai toujours eu l’habitude d’assister à des réunions politiques ou économiques ces dernières années. Je dois dire que 2006 est un plaisir pour tous ceux qui aiment cette forme de communication.

Il y a peu, j’étais présent à une réunion organisée par un mouvement dont j’ignorais l’existence : « Energie démocrate » Peu tenté au début de m’y rendre, j’appris que l’intervenant majeur était un certain Christian BLANC.

Christian BLANC, vous vous souvenez ?

Pour certains c’est l’homme qui aux côtés de Michel ROCARD mis fin aux graves émeutes de Nouvelle Calédonie avec un talent de négociateur hors pair.

Passé par la direction de la RATP et surtout d'Air France où il gagnera ses galons de manager moderne et efficace, il disparaîtra de la vie publique pour y revenir en 2002 comme député des Yvelines apparenté UDF (ce qui en surprendra plus d’un, compte tenu de sa « famille » politique d’origine »

En ce 1 er juin 2006, j’étais donc dans la salle pour voir « de près » ce qui me semblait être un OPNI (objet politique non identifié) Cette réunion était l’occasion du lancement d’un mouvement : « ENERGIES2007 » à la Mutualité.

Hormis le nombre important de participants (environ 600 personnes) je restais sur ma faim. Trois orateurs, brillants, mais sans charisme, sans passion, des intellectuels honnêtes mais hermétiques à beaucoup, et un fonds solide, mais discutable ici ou là.

J’aurais pu ranger cette réunion au rayon des archives, mais la lecture d’une tribune dans le journal Le Monde du 3/07/06 m’a fait réagir : Ainsi, Christian BLANC (UDF), Jean Marie BOCKEL (PS) et Alain LAMBERT (UMP) se rejoignaient pour lancer un « mouvement d’opinion » ?

Extraits

« …Dans ce but, nous avons décidé d'unir nos forces au sein d'un comité d'action pour la modernisation de la France. Cette démarche au-dessus des partis politiques est rendue possible par un diagnostic partagé et des convictions identiques sur la méthode pour réformer.

Le diagnostic peut être résumé en trois points.


Premièrement, l'économie française patine, elle ne profite pas du dynamisme mondial et gâche ses potentiels, ce qui se traduit par une croissance molle.
Deuxièmement, rares sont les domaines d'intervention de la puissance publique qui n'ont pas besoin d'une refonte de leurs modes de fonctionnement. Education, solidarités, recherche... Partout l'organisation est inadaptée. A tel point que même une augmentation des moyens ne permettrait pas de progrès sensibles.

Troisièmement, l'endettement de l'Etat a atteint un niveau insoutenable et fragilise notre édifice national. La dette est une contrainte qui impose que les réformes s'accompagnent d'une baisse globale de la dépense publique de l'ordre de 20 %. Et ce au moment où un effort devra être consenti pour la recherche et l'enseignement supérieur. Mais cette contrainte peut aussi être une chance. En effet, résoudre un problème en distribuant des subsides n'est plus une option disponible : quand les caisses sont vides, la démagogie et la lâcheté ne peuvent que s'effacer devant l'intelligence et le courage … »

Mais que signifie cette démarche ?

Certains prétendront qu’il s’agit pour des élus « isolés » de faire parler d’eux et pourquoi pas se faire remarquer par les candidats officiels de l’UMP et du parti socialiste. Car enfin, si on connaît le positionnement quasi centriste de Jean Marie BOCKEL, les efforts d’Alain LAMBERT pour obtenir la présidence du Sénat, on connaît beaucoup moins la stratégie de Christian BLANC.

Alors, alliance de la carpe et du lapin ou véritable remise en cause du statut monolithique des partis majoritaires ? Remise en cause de l’esprit « godillot » de l’UMP ? Contre offensive socio-démocrate destinée à camper sur les dernières positions de Ségolène ROYAL ?

Et surtout quelle devient la place de l’UDF dans le cadre de l’échéance de 2007 ?

Cette tribune est-elle l’annonce d’un futur « vote BLANC » ?

Si Christian BLANC prend le temps de lire mon article et accepte de me répondre vous en serez les premiers informés !!!


Sources et bibliographie

Le Monde
Assemblée Nationale
Sénat
Blog Pourquoi pas Christian Blanc
Energie2007

5 commentaires:

carolus a dit…

Pour en savoir plus sur les intentions de Christian Blanc, je vous recommande de consulter "Ce que nous voulons pour la France" sur www.energies2007.com.

Je crois que Blanc (rejoint en cela par Lambert et Bockel)fait avant tout oeuvre de salut public : faire pression sur les candidats, en mobilisant les Français autour des priorités vitales nécessaires au redressement politique, économique et social d'un pays qui s'enfonce tous les jours un peu plus dans la sclérose.
Pour ne pas laisser la campagne s'articuler autour de questions accessoires,cosmétiques ou illusoires.
C'est aussi un vigoureux appel à l'esprit civique : si vous ne vous sentez pas représentés, si vous ne voulez pas vous faire "ratisser" par Sarko-Ségo (ou autre...), prenez votre destin et celui de votre pays en main! Organisez-vous, faites vous connaître, faites pression sur les élus...
Pour montrer aux politiques que nous refusons de croire un mot de plus de leurs mensonges. Et que nous voulons une France en marche.

J'y crois, j'en suis.

antoine a dit…

Oui, "véritable remise en cause su statut monolithique des partis majoritaires", contre la pensée automatisée !
De l'air, nous avons besoin de respirer.
Si l'on s'en tient à son site www.energies2007.com, la stratégie de M. Blanc semble assez claire : rassembler 100 000 personnes d'ici la fin de l'année sur un programme de réformes claires établi à partir d'un diagnostic partagé, notamment avec MM. Bockel et Lambert.

La place de l'UDF ... ne sera intéressante que dès lors que le parti de M. Bayrou aura une autre finalité que de trouver un positionnement.
Pour l'instant, tous les intellectuels qui auraient pu le faire avancer sur le fond sont en dissidence : Bourlanges, Casanova ... Il n'y a donc pas grand chose à attendre sur le fond.

JC BENARD a dit…

Bonjour Carolus,

Merci de votre commentaire et de votre passion.

Savez vous que vous pouvez également vous exprimer en ligne sur AGORAVOX au sujet de cet article à l'adresse suivante :

http://www.agoravox.fr/
Le-vote-Blanc-va-t-il-
devenir-tendance-en-2007_11332.html

Anonyme a dit…

Very pretty design! Keep up the good work. Thanks.
»

Anonyme a dit…

Very best site. Keep working. Will return in the near future.
»