06 avril 2007

Ralliements, vous avez dit ....

Après le comissaire VALENCE, c'est au tour de Bernadette, conseillière générale de Corrèze d'apporter son soutien à Nicolas SARKOZY. Et dire qu'il reste encore quelques jours pour voir arriver de plus en plus de soutiens désintéressés de cette qualité ...

En attendant, un petit dessin de notre ami Le Placide qui résume bien la situation

Déclaration de Bernard TAPIE
Déclarations de Bernadette CHIRAC

Qu'on vote et vite !!!

Crédit image
Le Placide

1 commentaire:

yoyo47@wanadoo.fr a dit…

Le cpc un clone du cpe (en plus gratuit un an pour les patrons alors que cpe seules les cotisations secu étaient volées par le patron).
Le livret de sego dans son edito parle de nous faire prendre des risques(je suppose que cela se voulait positif).
Moi la sego me fait aussi peur que sarko et bayro
Le vote utile, c'est glissement a droite, a droite, a droite,... Au point que c'est des retraités militants ouvriers qui se mettent a l'abstention.
C'est pour cela qu'il faut faire connaitre la deuxième voie, la voie de la sortie de l'union européenne et de la construction d'une europe des travailleurs contre le chantage au chomage et aux délocalisations. Une europe des travailleurs qui prenne en main la politique économique et industrielle par l'abrogation du traité de maastrich, la nationalisation, l'annulation de la dette crée par et pour les capitalistes.
Aujourd'hui l'union européenne de maastrich a instauré une forme de gouvernement par groupe de pression, au détriment de toute forme de démocratie. Notre parlement enterine, notre gouvernement transpose, notre justice s'incline.
Il suffit de ces methodes de lobbyistes* pour mesurer quand la mesure du cpe, ou de fermeture des maternités a le plus de chance de passer et comment reussir son passage avec la passivité de l'opinion. Il suffit que les lobbistes indiquent aux politiques quelques soient leur couleur (au point qu'on croit tous êtres daltonien) comment gerer les affaires publiques auparavant européenne et de plus en plus locales. Non ce n'est pas la république laique et indépendante, non c'est tout sauf de la democratie c'est a dire du pouvoir au peuple.
Et qu'est-ce qu'on nous dit ? Faut s'adapter, y a des privilégiés sur ton pallier, on va partager les restes selon un calendrier.
Non arrétons le retour aux damnés de la terre, ne redevenons pas des forcats de la faim.
Ces presidentielles ne sont surement pas la lutte finale mais :
Il existe un vote utile, le vote de la révolte contre le cadre antidémocratique, antiouvrier.
C'est le vote Schivardi, qui est le seul vote qui parle de prendre des mesures radicales contre la barbarie capitalistes qui s'installe en France, en Europe, et dans le monde.
Vous êtes travailleurs actuel, futur, ancien, occupé ou inoccupé, Votez Schivardi si vous avez l'instinct de conservation . N'oubliez pas le 29 mai, le jour de la grande tarte qu'on leur a mis.

Navajo

*lobbyistes : Un bon exemple vaut toutes les explications. Voici un morceau de prose de lobbyiste ayant pignon sur rue.
""""""""""""""""""
Le dialogue
Pour agir avant qu'il ne soit trop tard, pour négocier avant qu'une décision ne soit prise, il paraît intéressant de prendre l'initiative du dialogue et de la concertation. Comment réunir sur un sujet donné les acteurs de la décision ? Comment mettre en valeur et défendre vos positions ? Comment rapprocher les points de vue et comprendre les arguments de ceux qui seraient défavorables à vos positions. [Nom du lobbyiste ] organise des Tables Rondes, Rencontres experts, Matinées Thématiques et Matinées Régionales qui permettent de mener un dialogue expert avec les élus.

Le lobbying territorial
Spécialisée dans la connaissance des réseaux territoriaux,[Nom du lobbyiste ] propose des méthodes permettant de préparer, anticiper, construire des démarches avec les décideurs publics locaux et régionaux. Définition de cartographie, travail sur les argumentaires et messages à faire passer en lien avec les problématiques locales, démarche de dialogue et de contacts en région.
""""""""""""""""""""""""""""
Elle est belle la démocratie n'est-ce pas ? heu non dialogue expert est plus approprié.