27 janvier 2009

L'UMP donneuse de leçons budgétaires ... fait la quête

Premier mouvement politique français par le nombre d'élu et ayant à ce titre reçu le plus gros de l'argent public destiné aux partis et formations politiques, l'UMP, (dont le trésorier fut pendant la campagne de Nicolas Sarkozy ce bon monsieur WOERTH) a tellement dépensé d'argent qu'il leur est nécessaire de faire la quête comme n'importe quelle ONG ou association caritative.

Vous trouverez ci-dessous l'image d'un document envoyé ce jour par mail et signé du nouveau patron de l'UMP et qui fait appel à la générosité du public.

Texte du document

Chers amis

Le bureau politique de l'UMP vient de m'élire Secrétaire Général de notre mouvement populaire

Cette responsabilité, je veux la porter avec une triple ambition : mettre notre mouvement au coeur du débat, soutenir l'action du gouvernement et préparer les prochaines échéances électorales.

Si nous voulons conquérir nos régions en 2010, si nous voulons faire avancer la réforme, nous devons renforcer notre action et renouer le dialogue avec les français.

Soyez-en certains, j'y consacrerai tout mon temps. Et je sais que vous partagez aussi ce projet. Vous pouvez nous y aider, en donnant à notre mouvement populaire les moyens de réaliser ses ambitions.

En faisant un don à notre mouvement, vous allez, en effet, nous permettre d'organiser de nouvelles campagnes pour amplifier le débat, relayer nos idées auprès des française et répondre aux attaques de nos adversaires.

C'est aujourd'hui qu'il faut préparer les succès de demain. Avec votre aide, nous pouvons faire gagner le changement de notre pays.

Merci de votre soutien

Xavier Bertarnd
Secrétaire Général de l'UMP

Syndrome des caisses vides ou réalité ?

Sans aucun complexe, le mouvement explique à quoi servira votre argent : Financer des actions

Aidez-nous à financer cette action ! Le changement, résolument A l’heure où la crise financière se transforme en crise économique en France, en Europe et dans le reste du monde, les Français attendent des réponses rapides et à la hauteur des enjeux.

La majorité est mobilisée autour de Nicolas Sarkozy et du Gouvernement, pour défendre et expliquer les mesures sans précédent mises en oeuvre aujourd’hui, parce qu’elles sont celles dont l’économie française, ses salariés et ses entreprises ont besoin. l’UMP entend aller plus loin en formulant des propositions concrètes pour un réel changement des règles du jeu en France et en Europe.
En contribuant à notre action, vous allez nous permettre d’amplifier notre action, de relayer notre message auprès de nos compatriotes, de faire avancer nos idées, de faire gagner la France.

Merci de votre soutien.

Faire un don


Une autre "grande cause"

Suivi des réformes, débats, propositions …

Aidez-nous à faire bouger les choses !


Le formidable mouvement de réforme lancé en 2007 par le Président de la République et le gouvernement continue et s’accélère. Pour faire avancer la France, nous devons maintenir le cap du changement. Mais nous devons aussi informer les Français sur la réalité des engagements tenus et l’ampleur du mouvement de réforme.

C’est pour cela que nous avons lancé plusieurs projets pour engager le débat avec les Français : Tableau de bord de suivi des engagements, Controverses, Réformes Hebdo, Agit Pop, autant d’outils pour encourager le changement et proposer des solutions pour faire face au contexte mondial difficile.
Vous pouvez nous aider à amplifier le débat. Votre contribution, quel que soit son montant, nous permettra de présenter un bilan régulier de l action du gouvernement et de débattre avec l ensemble des Français. Vous pouvez nous aider à amplifier le débat. Votre contribution, quel que soit son montant, nous permettra de présenter un bilan régulier de la réforme, de l’expliquer, et de convaincre nos compatriotes.

Faire un don

Mouvement politique d'action l'UMP explique clairement comment il va résoudre, grâce à votre argent, les crises économiques, sociales

Votre don, c'est de l'action! Vous le savez, toute action pour promouvoir et défendre nos idées coûte cher. C’est grâce au soutien de tous, grâce à votre soutien que nous pouvons publier des documents d’information, envoyer des journaux, éditer des brochures ou des DVD. Plus de soutien, cela veut dire concrètement éditer plus, envoyer plus, publier plus, et diffuser nos idées au plus grand nombre possible. Votre don, quel que soit son montant, est important, et nous permet de renforcer chaque jour notre force de conviction. Par exemple :

* Avec 15 Euros, vous nous permettez d’envoyer 600 e-mails

* Avec 30 Euros, vous nous permettez d’éditer 1 500 tracts

* Avec 50 Euros, vous nous permettez d’éditer 500 brochures

* Avec 80 Euros, vous nous permettez d’affranchir 300 lettres

* Avec 150 Euros, vous nous permettez d’éditer et d’envoyer 1 000 journaux d’information


En gros une partie de l'argent ira à des campagnes de communication qui feront vivre les agences copines. Le reste ira aux salaires ou indemnités des permanents, aux réceptions, déplacements et autres "sucreries"

Il faut tout de même savoir qu'au titre de l'exercice 2006, L'UMP a touché plus de 53 000 000 d'€.- Source CNCCFP

On ne connait pas semble t-il les sommes versées au titre de 2007 mais on peut imaginer compte tenu des résultats électoraux du mouvement que le montant ne devait pas être inférieur à celui de 2006. Ce qui laisserait entendre que le parti politique majoritaire aurait utilisé la majeure partie de ces sommes colossales.


N'oublions pas que le congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy, porte de Versailles, à Paris, avait coûté la bagatelle de 3,5 millions d’euros, soit près d’un quart des dépenses autorisées alors pour le premier tour.- Source Marianne

Dans ces conditions, tendre la sébille est assez scandaleux et même outrageant pour ceux qui vivent la crise à plein temps et ceux qui la voient arriver à grands pas.

Le nouveau chef de l'UMP, Xavier Bertrand à pourtant de grandes ambitions (avec votre argent)

Quelles sont vos ambitions pour l'UMP ?

Il faut une nouvelle étape. Notre défi est d'en faire un des partis les plus modernes d'Europe et de jouer collectif.


Cela veut dire que le secrétaire général aura moins de pouvoir ?
Imaginer qu'on veuille organiser autour de moi des contre-pouvoirs ou des résistances, c'est du fantasme. Je sais ce que le président de la République souhaite. J'entends déjà que l'UMP serait une mission impossible ... Plus on me dit cela, plus je suis déterminé ... / ...

En ces temps de crise, êtes-vous choqué que des entreprises redistribuent des dividendes après avoir empoché les aides de l'Etat ?


Oui ! Il faut un capitalisme éthique. Si certains ne le comprennent pas, l'Etat agira. Je crois beaucoup à la vertu législative... C'est comme pour la rémunération des dirigeants : Laurence Parisot a pris des positions courageuses. C'est bien, mais l'application dans chaque entreprise, c'est mieux ! On ne peut pas, dans une crise financière qui a failli tout emporter en deux jours, recommencer comme avan
t - Source Vie Publique

Belle insouciance et forte sérénité. Et surtout belle leçon de gestion financière. Car, de deux choses l'une, soit l'UMP est exsangue financièrement et les français se doivent de leur demander comment on peut gérer un pays sans savoir comment tenir son budget. Soit l'UMP préfère garder son trésor de guerre pour les prochaines élections et vivre sur les dons publics, ce qui ne serait pas moins ... méprisable.

Mais en bon élève du Président de la République, Xavier Bertrand sait bien que "Tout est possible"


Sources
UMP


4 commentaires:

superpado a dit…

Bravo pour ce billet, c'est informatif et particulièrement instructif.
Il file tout de suite dans les archives de mon ordi car il sera utile dans pas longtemps.

Dagrouik a dit…

l'etendue de la brelitude de l'UMP est epoustouflante ! Il suffit de montrer leurs comptes pour démontrer que ce sont des bons à rien.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je suis socialiste et segoleniste mais je trouve que l UMP est dans le vrai sur l appel aux dons.
Le PS est pas foutu de le faire aussi bien (5% des dons recus par l UMP en 2007 faute d appel au don) et je ne pense pas que c est l envie des sympathisants qui ait manque mais bien la vieille honte catholique de demander de l argent.

Oui, financer de la comm politique a un cout qui n est que partiellement couvert par le financement purement public.

b.mode a dit…

Eh bien ! En voilà, un Woerth d'un gestionnaire compétent... ça fait peur d'avoir un tel mauvais à la gestion du budget de l'état...