05 août 2009

2005 – 2009 : Slovar les Nouvelles fête son 1000 eme article !!!

Et de 1000 ! Franchement en écrivant le premier papier sur ce blog, ça semblait prétentieux et de toute les façons impensable.

On m'a souvent posé la question : "Qu'est ce qui vous a poussé à créer un blog" ?

La réponse bateau est : "par curiosité professionnelle" la plus personnelle est : "j'en avais marre de lire des ou d'écouter des media me déverser des informations qui me mettaient hors de moi" et la plus inavouable est, que depuis le temps que mon épouse supportait que je sabote par mes réflexions le JT de 20H00 ou que je hurle à l'imposture en lisant un quotidien, je tenais l'occasion d'exprimer ce que je pensais !

C'est vrai qu'en cette année 2003 (première fois que j'étais face à un blog), nous n'étions pas beaucoup à lancer nos anathèmes ou tout simplement à nous offrir une psychothérapie en ligne. Mais, l'essentiel était là !


Slovar les Nouvelles - Expressions libres n'est pas le premier à porter ce nom. Le premier a été créé sous le nom de Slovar les Nouvelles, le 3 mars 2003 et publié sur une plate forme canadienne minimaliste, avec des possibilités (notamment) graphiques) bien lointaine de ce que nous connaissons aujourd'hui.

Dans les débuts, traduction franco québécoise oblige, on écrivait pas blog mais Blogue

A cette époque, nul n'était en mesure de savoir le formidable impact qu'aurait le blog dans la communication sociétale, politique et même économique. L'étonnement était grand de voir, en regardant ses statistiques de connexion, que 50 internautes étaient venus lire votre texte dans le mois. Plus grande encore était la surprise de lire des commentaires ! Mais quelle joie d’y répondre et d’entretenir le dialogue avec des inconnus qui pour certains devenaient des fidèles

Aucun site d'écriture citoyenne (comme Agoravox), aucun agrégateur n'existaient. La quasi totalité des internautes (peu nombreux) faisaient leurs recherches sur l’annuaire YAHOO. C’était l’époque du lancement de sites amusants comme Gnomz, un site particulièrement sympa et bien fait qui permettait de faire des BD à publier sur site. (avec des petits bonshommes façon Nintendo première époque !)

Gnomz qui m’a valut un rappel à l’ordre professionnel, mon employeur qui avait découvert que mes BD n’étaient pas conformes à ... son courant de pensée politique. Contrairement à des milliers d’initiatives, GNOMZ existe toujours.

Mais, surtout, à cette époque, la presse classique ou audio visuelle nous méprisait cordialement. Je me souviens d'ailleurs d'une polémique lancée par un professionnel qui réfutait dans un long édito le terme journaliste citoyen et nous concédait du bout des lèvres le terme "chroniqueur citoyen"

Nous avons été accusés de tous les maux : de concurrence déloyale, de diffuser des fausses informations, d'être partiaux, de ne pas connaître les sujets que nous abordions, d'être à la solde d'untel ou untel et, surtout : « de ne pas respecter les règles de déontologies de la profession de journalistes ! »

Comment oublier cette rédactrice en chef d'un grand magazine féminin nous faisant passer sa carte de presse lors d'une réunion avec des aspirant blogueurs et nous expliquant qu'en appliquant bien les règles du métier, "nous pourrions, peut être, un jour avoir la même ..."

Le 22 mars 2005, date de création de Libres expressions, j'écrivais un article bien anodin (par rapport à ce qu'est devenu le contenu actuel) qui abordait un nouvel outil disponible sur le Web : Le blog. Il faut dire que j'essayais, dans le cadre de mon travail, de convaincre entreprises, associations et groupes politiques (devinez lesquels) qu'une révolution de la parole était en train d'avoir lieu.

Extrait :

« … / … Grande originalité des blogues, la capacité pour les lecteurs de donner un avis sur chaque nouvelle information postée. Cette fonction est à double tranchant et doit vous faire réfléchir à la gestion du dialogue avec vos internautes. Pour ceux qui ont fréquenté ou administré des groupes de discussion, la réponse va de soi. En effet, en laissant les internautes libres d’afficher en temps réel leurs réponses ou commentaires, vous vous exposez à voir très vite votre blogue parasité par des mauvais plaisants, des propos injurieux ou hors de propos avec votre activité. Un blogue demande beaucoup d’investissement en termes de temps. Si vous n’êtes pas prêt à vous y connecter tous les jours Si vous ne l’alimentez pas au moins une fois par semaine Si celui-ci est vécu comme une contrainte Ne vous lancez pas .. / … »

Il faut dire que mes mises en garde ont du être efficaces puisque la très grande majorité ne s'est pas lancée !!!

Alors comme d'habitude, de mon côté, je me suis lancé et aujourd'hui, 4 ans après, l’aventure continue …

Si Slovar les Nouvelles a d'abord été un blog d'opinion et pour tout dire, de coups de gueules (voir psychothérapie expliquée plus haut), son « petit frère » Expressions libres est devenu rapidement un outil militant, puis un outil d'investigation et de dénonciation des travers de la politique et du « bien penser économique » d'aujourd'hui

D'un billet aléatoire, Slovar les Nouvelles - Expressions libres, est devenu un blog hebdomadaire, pour devenir quotidien. J’essaye d'aborder d'une façon forcement partiale (comme le dit le blogueur de droite Autheuil :-) et partisane.

Mais n'est ce pas l’essence même de la passion et l'engagement que demandent ceux qui nous font l’amitié de nous lire ?

Alors, 6 ans après les premiers balbutiements, quel constat ?

La quasi totalité des élus auraient un blog, (alimentés et rédigés la plupart du temps par des petites mains bénévoles) ?

Qui aurait pu penser :

- Qu'après nous avoir snobé, les media nous intégreraient dans leurs contenus et que certains nous ouvriraient leurs colonnes ?
- Que les internautes prendraient le pouvoir et ne se laisseraient plus impressionner par la propagande orchestrée par les grands media ?

Mais que seraient devenus les blogs sans le référendum sur le projet de traité constitutionnel de 2005 et la présidentielle de 2007 ?

En 2005, la classe politique et les media découvraient que des petits bonshommes seuls derrière leurs écrans pouvaient être plus efficaces que la communication institutionnelle ! Plus tard, l'irruption du candidat Sarkozy, de son "style" et de ses méthodes de communication prouveront que l'information est passée du côté des blogueurs déjà installés et de tous ceux qui ont rejoint la blogosphère pour le plus grand dépit des média amis du pouvoir !

Le blog est devenu un média à part entière et nul ne conteste aujourd’hui qu’il a révolutionné l’information et la façon de la traiter. Même si dans certains cercles du pouvoir on regarde d’un mauvais œil l’augmentation et la production de ces électrons libres, il me semble inenvisageable de revenir en arrière.

Les nouveaux alliés de blogs se nomment à présent réseaux sociaux et outils de micro blogging. Les Partis politiques qui sont toujours à l’affût des nouvelles techniques de communication et d’endoctrinement cherchent à s’en emparer pour distiller leur propagande et rêvent secrètement de les domestiquer. Je ne crois pas un instant que ces succédanés de liberté de parole arriveront à museler la vraie parole citoyenne. Néanmoins, il faudra toujours rester vigilants …

Allez, c’est pas tout, en route pour le 2000 eme dès demain !!!!


Un grand merci et toute mon amitié à :

Presse et media en ligne

Vendredi l’HebdoMarianne2EuropeusLa roche aux LoupsRezoChoque moi Les vigilantsPaperblogAgoravox Esprit LibreBellaciaoLe Post20MinutesEuractivCozopCdurableAtelier des mediaLibérationL’ExpressCent Papiers - Beta politique - LCP AN - Le Mouv' - Dazibaoueb

Blogueurs

Gérard FilocheSeb MussetSuperNoReversusRené BlanchemancheInfo intoxPiratageRagondin furieuxBahbyCCAntidoteGauche de CombatIle de RéLettre de JaurèsGCT Saint Gobain - Chien GuevaraSarkofranceEtiamrides Mon mulhouseMarre et remarredetouetderienpeuplesAlluvionsLeftblogsMarc VasseurblogiboulgaCoucou de clavierLes privilégiésInfocratieJeremy Collado - MonolecteOlivier BonnetRené DuringerTropic@l boyThierry BurlotLargeParis est sa banlieue HorizonJeune garde 87Lait d'beuStef une autre vieJacques Généreux - Osemy Dalynakarine villard - Yann Savidan - Le Fakeur EnchaînéRoots - Le SniperLOBOSarkozyNews SarkostiqueLes freemen Rodho, …

Et tant d’autres que je suis navré d’oublier et qui pourtant m’ont aidé depuis toutes ces années à faire connaître Slovar les Nouvelles (qu’ils n’hésitent pas à se signaler dans les commentaires et me pardonnent par avance) et n’hésitent pas à continuer à me donner un coup de pouce quotidien.

7 commentaires:

dalyna a dit…

Un très bel anniversaire à Slovar Street ! 1000ème article, wahou. Je n'en suis qu'à 120 je crois... ta petite petite petite petite soeur... :)
Encore tous mes encouragements pour ce site bien entretenu et rempli d'infos.

Dalyna
http://Dalyna.wordpress.com

Mancioday a dit…

Bravo et bon anniversaire Slovar.

Merci pour ton travail d'analyse hebdomadaire.

Amitiés

gauchedecombat a dit…

longue vie à toi et à ton blog... Je ,compte sur toi pour mener au front la gauche de combat.... et porter le fer au sein du camp des libéraux qui dirigent le classement du wikio....

Alain Renaldini a dit…

Bravo pour ton travail formidable et pour ces articles que j'ai plaisir à faire connaître.

La lutte contiue

@mitiés socialistes

Alain

Eric citoyen a dit…

Slovar c'est un plaisir que de te lire, te retrouver quasi quotidiennement ... tu es un exemple pour beaucoup dont moi .

Bravo Slovar, mille fois bravos .

Amitiés


Eric en direct des vacancesch

seb a dit…

J'adore te lire ! Tous les soirs je me dis : "ha ! Je n'ai pas rêvé"...

Puis "Slovar Président" !

Première loi : interdire à tous les hommes politiques qui ont fait tant de mal à la France, de circuler sur le territoire. Le problème numéro 1 du pays : les politiques.

Enfin, rassuré (non, je ne suis pas seul à croire ce projet de loi stupide et onéreux !) je monte dormir...Et le matin suivant je peux repartir bosser, avec l'espoir au coeur.

Ce n'est pas slovar mais espoir le nom du site !

Anonyme a dit…

BRAVO et MERCI pour cet excellent travail, quotidien et bénévole.

Longue vie à Slovar !

I Love Slovar !

Je plussoie : SLOVAR PRÉSIDENT !!!

Enormes bises d'une "collègue",
Sophie pour Actuchomage.org