18 septembre 2006

Seine Saint Denis : La télé réalité de M6 ?

Je suis né et j’habite depuis 51 ans dans la Seine St Denis et suis très sensible et concerné par tout ce qui touche à mon département. De banlieue rouge dirigée à une exception par des élus communistes puis confronté à la désindustrialisation et un habitat sommaire qui dure, la Seine St Denis s’est malheureusement distinguée il y a peu au travers des émeutes causée par la mort d’un gamin dans un transformateur EDF.

Si une réputation sulfureuse colle à la peau des habitants de ce département, on ne signale pas encore d’état de siège permanent ni d’attaque de diligences de la RATP tous les matins. L’idéal avec le temps, c’est que les media nous oublient et que les populations continuent à vaquer à leurs occupations.

Mais dimanche soir, M6 avait programmé un spécial immobilier de plus qui concernait la Seine Saint Denis. Même si je ne regarde quasiment jamais les programmes de M6, il est clair que lorsque l’émission CAPITAL décide parler du 93, je dresse l’oreille et je vais voir par curiosité.

Qu’ai je vu ?

Un pseudo reportage qui voulait montrer la quête de parisiens qui souhaitaient s’installer en Seine Saint Denis pour trouver des logements de plus grande taille et meilleur marché. Et là nous avons eu le droit à la totale :

Le rap, les émeutes, les pauvres, et des braves gens à la rencontre de la « faune locale … Tellement pitoyable que même le journal « Le Parisien » s’en fait écho dans son numéro de lundi dans sa rubrique TV.

M6 comme beaucoup de media a décidément trouvé son « bronx » depuis de nombreuses années et se refuse à trouver autre chose pour qualifier ce département. « L’indigène » que je suis suggère à M6 qu’elle devrait donner de temps en temps un petit budget à ses journalistes pour faire ses enquêtes.

Savez vous gens de M6 ce qu’est le 93 ?

Vous auriez pu par exemple en effectuant une recherche sur le Net découvrir

L’état en Seine Saint Denis
Le portail de la région Ile de France consacré à la Seine Saint (culture et économie)
Tourisme en Seine Saint Denis

Mais non, vous avez profité du marronnier de l’immobilier pour donner un peu de frisson aux populations en manque de téléfilm américains.

Brocarder, c’est bien mais oublier que la très grande majorité des habitants de Seine Saint Denis sont propriétaires de leur logement (dont une grande part d’un habitat individuel), mettre en avant l’insécurité plutôt que la culture et les projets.

Savez vous seulement que nous avons des infrastructures commerciales ou industrielles de premier plan ? Réseau routier et autoroutier, transports en commun classiques ou tramway, aéroport, centres commerciaux, parc et forêts, réseau fluvial, ….

Non, vous ne savez rien parce que vous avez préféré un habillage racoleur au même titre que vos chefs d’œuvres « Super NANY », « C’est du propre » ou « Panique au camping »

Vous êtes une chaîne commerciale et nul ne peut vous assigner le moindre cahier des charges. Il est toutefois à espérer que le mépris avec lequel vous pouvez traiter une population se traduise par une baisse de vos audiences.

J’aurais pu vous inviter chez moi pour en discuter comme je l’avais fait avec un journaliste de « l’Hebdo » ce journal Suisse qui a eu le courage de rester bien après les émeutes et a aidé de jeunes bondynnois à créer leur blog (devenu un pilier de YAHOO Actualités)

Mais ma seule envie et mon seul droit consisteront à éviter la touche 6 de ma télécommande.

3 commentaires:

charlie a dit…

Le bouton "6" de la télécommande ?
Héhé, je ne loupe pas l'occasion : pourquoi pas la télé entière ?

Sinon, sur le 93 : pour y avoir bossé un peu, je ne peux qu'être d'accord avec toi ! Et les gentils téléphages de ma connaissance m'ont bien tous et toutes demandé au moins une fois si "ça craignait", le 93.
Ben non.
C'était plutôt sympa même. Loin des incivilités du 6° arrondissement où les mémés en vison vous lâchent toutes les portes des magasins dans la figure ;)

Slovar a dit…

Merci Charlie,

Il faut effectivement que les habitants du 93 ne soient pas l'otage des media ou des candidats à la présidentielle.

ChroniquesMaBanlieue.com a dit…

Merci pour ton article, je suis ok avec toi.
Enfermer le département dans les clichés provoqués par une minorité ne fait que ghettoïser plus encore et de condamner plus durement ceux (et ils sont plus nombreux qu'on le croit) qui veulent s'en sortir.

Dimanche 25 mai 2008, Capital a rediffusé un ancien reportage sur le boom immobilier du 9-3.

Un vrai Cannes du cliché, ma télé a failli exploser. Attention, certaines images pourraient heurter le public.

M6, les Séquanos-Dyonisiens ne te disent pas merci pour l’image de la Seine-Saint-Denis…

La suite sur mon blog ChroniquesMaBanlieue.com, dont certains articles sont repris en Une de 20minutes.
http://chroniques-ma-banlieue.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/08/m6-capital-tele-cliches-ou-tele-verites.html