12 septembre 2008

Benoît XVI aux français : " Laïc ta mère !!! "

Le pape Benoît XVI est arrivé vendredi peu après 11 heures à l'aéroport d'Orly, où il a été accueilli par Nicolas Sarkozy et son épouse, avant de rejoindre l'Élysée pour un premier discours. C'est la première étape d'un voyage de quatre jours en France qui le conduira également à Lourdes. Dans l'avion qui le conduisait à destination, le pape a déclaré : "La foi n'est pas politique et la politique n'est pas une religion (...) [Ce sont] deux sphères qui doivent être ouvertes l'une pour l'autre. Il est important que l'on puisse vivre avec liberté la foi. Il est évident que la laïcité n'est pas en contradiction avec la foi." "J'aime la France, la grande culture française, l'art français", s'est-il enfin exclamé.

Bravo, un CD de Carla dédicacé de gagné (avec mile bacci écrit dessus ?)

Privilège suprême - et rare en Sarkozie -, le pape a été accueilli à sa descente d'avion par le Président lui-même et son épouse. Sur le tarmac, la fanfare de la Garde républicaine a retenti et une dizaine de jeunes gens s'étaient postés devant le pavillon d'honneur, clamant "Vive le pape !" Benoît XVI va être ensuite reçu très solennellement à l'Élysée, avec un discours - guetté - de Nicolas Sarkozy, suivi d'un entretien privé.

Pas moins d'une dizaine de ministres, dont le chef du gouvernement François Fillon, sont attendus - "à titre privé" - parmi les 250.000 fidèles sur l'esplanade des Invalides pour la grand-messe du 13 septembre, retransmise en direct sur TF1, alors que France Télévisions suit l'ensemble de la visite papale ... / ...

S'ensuivra un trajet en papamobile jusqu'à Notre-Dame de Paris - diffusé au long du parcours sur quinze écrans géants - où le pape célébrera l'office des vêpres et rencontrera les jeunes sur le parvis. Les fidèles se rendront ensuite, pendant la nuit, en procession sous des flambeaux jusqu'aux Invalides. En moins de deux jours, l'octogénaire Benoît XVI doit donc faire le tour de Paris. Les stations successives de ce "chemin de croix" sont symboliques : l'Élysée, l'Institut de France, le collège des Bernardins, Notre-Dame, les Invalides ...

Laïcité, déchristianisation, rapport avec l'islam, repli identitaire, opération séduction... Le premier voyage en France de ce pape dont les décisions ne sont pas toujours bien comprises et dont l'image médiatique, du moins en rapport avec son prédécesseur Jean Paul II, est quasi nulle, pourrait bien faire date - Source : Le Point

Mazette !!!

Néanmoins, il faudrait un peu relativiser la valeur de l'évènement puisque : Le pape Benoît XVI débute vendredi 12 septembre son premier voyage en France, au coeur d'une Eglise qui connaît une perte d'influence continue. Les courbes sont têtues. Depuis des décennies, elles baissent, illustrant inexorablement la désaffection qui touche l'Eglise catholique dans un pays où elle fut longtemps hégémonique.

La proportion de croyants qui fréquentent les églises au moins un dimanche par mois plafonne désormais à moins de 5 % des quelque 60 % à 65 % de Français se déclarant encore de culture catholique. D'où les images récurrentes de lieux de culte désertés ou fermés, notamment dans les petites villes et les zones rurales. Symbole de la crise que traverse la transmission de la foi et des notions chrétiennes, la proportion d'enfants catéchisés s'est effondrée : aujourd'hui, seuls quelque 20 % des jeunes de 8 à 11 ans fréquenteraient le "caté"
Source Le Monde

Allons, allons, lorsqu'on sait que la récession est à nos portes et que nous allons probablement traverser la plus grave crise économique que la france n'ait jamais connue, additionner la loi TEPA avec la venue en France du Pape devrait nous ménager un petit miracle. Michèle Alliot-Marie, Xavier Darcos, Christine Boutin, Brice Hortefeux , Christine Lagarde, Xavier Bertrand, Christine Albanel ou encore Nadine Morano seront présents à la messe célébrée par Benoît XVI, samedi matin à Paris, sur l'Esplanade des Invalides, dans un espace réservé aux personnalités. De confession musulmane, la ministre de la justice, Rachida Dati, a également annoncé sa présence à l'office Source Le Monde

En bref, si nous résumons, les ministère suivants : Police, Education, Logement, Immigration, Economie et Finances, Travail, Culture, Famille et Justice attendront soit : un miracle, un répit ou la rédemption.

En ce qui concerne le pouvoir d'achat, aucun miracle n'est prévu pendant la visite ... Ne mélangeons pas le divin (qui est beau) avec le matérialisme (qui est laid)

Crédit montage
Sarkozynews

2 commentaires:

jtombeur a dit…

Voyez aussi
http://www.lepost.fr/article/2008/09/12/1263620_nos-ancetres-animistes-les-gaulois-nini-narko-a-benoit-the-sixtin.html

saint germain en laye a dit…

Bienvenue au Pape !.. très bon discours ce midi en tout cas.