07 novembre 2008

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez

Jean-Luc Mélenchon viens de nous faire parvenir le communiqué suivant :

Ca suffit comme ça !

Le résultat du vote au parti socialiste est connu. Les trois motions issues de la majorité sortante du Parti arrivent en tête. Elles obtiennent 80% des suffrages.

Et la motion de Ségolène Royal l'emporte avec sa proposition d alliance au centre. Ainsi, les orientations qui dominent la social-démocratie européenne l'ont emporté alors qu elles conduisent partout à l'échec.

Elles avalisent l'Europe du traité de Lisbonne, les alliances changeantes, l'abstention face à la droite, et refusent de mettre en cause le capitalisme. Ce résultat est sans ambiguïté. Le score respectable de la gauche du parti n y change rien malheureusement.

Pour nous, ça suffit comme ça !

Nous refusons de nous renier en participant à des complots et des combinaisons tactiques. Car quelles que soient les arrangements qui sortiront du Congrès de Reims, la future direction du PS appliquera l'orientation majoritaire en particulier quand viendront les prochaines élections européennes. Il faudrait alors accepter ce que nous refusons depuis toujours : le traité de Lisbonne et le Manifeste commun avec les partis sociaux démocrates qui gouvernent avec la droite dans leur pays.

Non ! Pour nous, ça suffit comme ça ! Nous prenons nos responsabilités.

Dans la crise du capitalisme, notre pays a besoin d une autre voix à gauche. Nous voulons lui être utiles. Nous voulons reprendre l initiative, formuler une alternative, faire reculer et battre Sarkozy.

Par fidélité à nos engagements, nous prenons donc notre indépendance d'action. Nous quittons le Parti socialiste. Nous allons porter publiquement notre conception du combat républicain et socialiste, sans concession face à la droite, au capitalisme et leur irresponsabilité destructrice contre la société humaine et l'écosystème.

Nous allons la proposer au suffrage universel. Ainsi que nous l'a montré en Allemagne Oskar Lafontaine avec Die Linke, nous décidons d'engager avec tous ceux qui partagent ces orientations la construction d'un nouveau parti de gauche et nous appelons à la constitution d un front de forces de gauche pour les élections européennes.

Nous savons qu'une énergie immense dans notre peuple est disponible pour le changement. Il faut aller de l avant.

Jean-Luc Mélenchon, sénateur de l'Essonne
Marc Dolez, député du Nord

Pour aller de l'avant, un site sera ouvert en fin de journée (vers 17H00) à l'adresse http://www.casuffitcommeca.fr

4 commentaires:

P.J. a dit…

La social démocratie ou plutot devrais-je dire les socio-libéraux ont gagner le congrès PS. En France le PS est toujours en retard d'un métro. Lorsqu'il était encore socialiste, les socio-libéraux prenaient le pouvoir dans le monde entier et lorsque la social-démocratie s'écroule partout, les socialistes français deviennent des libéraux. Merci à Mélenchon et Dolez de sauver l'honneur de la gauche.
Fraternité, un ex-militant PS.

hugues vessemont a dit…

s'il était vraiment honnête, Monsieur Mélanchon rendrait son mandat de sénateur, obtenu grâce à la structure, l'organisation et la profonde implantation du PS... On sait ce que fait à la gauche en général la constitution d'un petit parti caractériel à la Chevénement

Rosselin a dit…

Pas d'accord avec Vessemont. Melenchon a également rendu service au PS. Car le PS aussi a obtenu des voix dans le pays grâce à son aile gauche. Je pense que Mélenchon et le PS sont donc quittes.

Et Slovar, il va rouler pour Méluche ?

JR

alf a dit…

si le site a eté aussi tot ouvert (casuffitcommeca) c'est que son nom e domaine a été reservé le 30 OCTOBRE donc bien avant le vote
alors melanchon se cache derriere le vote des militants PS pour annoncer le previsible...un manque d'honneur il sera toujours malhonnete!!
le cimetiere des elephants est ouvert ou enfin des mamouths sont morts politiquement!!la chasse est ouverte!!

donc c'est pas une nouvelle ..fraiche