27 mars 2009

Nicolas Sarkozy : Président bananier ?

Ce que Nicolas Sarkozy a toujours aimé, c'est la provocation. Elus de la nation, il affichait déjà, perpétuellement cette morgue qui ressemble étrangement à un "foutage de gueule "permanent de ceux à qui il s'adressait. Passé la période main sur le coeur qui a suivi son élection à la Présidence de la République, le naturel est revenu au galop.

Ainsi, alors qu'aujourdhui, chaque agent de Pôle Emploi est censé s’occuper de 200 demandeurs d’emploi par mois. La fusion leur promettait de ne gérer que 60 chômeurs de plus. “On est censé les recevoir tous, une fois par mois”, explique une conseillère. “Mais nous ne pouvons y consacrer que trois jours par mois au mieux. Seule une cinquantaine de chômeurs au mieux est ainsi suivie tous les mois.” Beaucoup d’agents font par ailleurs des heures supplémentaires, pour traiter les dossiers en retard... En janvier, il y avait 100.000 dossiers en souffrance. Il en reste désormais 60.000.

La naissance de Pôle Emploi, la fusion de l’ANPE et des Assedic entamée en janvier, ne complique-t-elle pas le traitement de la hausse du chômage ? Seule une centaine d’agences ont réellement fusionné sur près de 1.500, et les 45.000 agents ne sont pas tous formés - Source France Info

Et qu'on annonce de 300 000 à 800 000 chômeurs supplémentaires pour l'année 2009, très étrangement ou plutôt de façon conforme à son personnage, il a déclaré assurer qu'il : " avait la banane " devant les députés UMP qu’il avait convié à l’Elysée pour une réception.

Un détail nous a fait sursauter, dans cette déclaration : "C'est dur pour moi aussi mais en même temps, " je rêvais d'être président de la République et je le suis, donc ça va s’est réjoui Nicolas Sarkozy, selon des témoins cités par l'AFP

Comme il en a aussi l'habitude, il s'est livré à ses petites phrases "comiques" puisque son ami Bigard est bien absent ces derniers temps

"ces pauvres socialistes qui ne peuvent pas remplir le Zénith "
"Je ne peux pas accepter que Laurence Parisot dise qu'elle n'a pas le désir d'évoquer le partage des profits " " On ne peut pas faire boire un âne qui n'a pas soif "

C'est vrai que remplir le palais des sports de Saint Quentin avec des perfusés comme nous l'écrivions dans Slovar "Les invitations ont été envoyées, mais pas à n'importe qui, le gotha et les encartés UMP en ont même reçu plusieurs. Et il faudra présenter sa carte d'identité pour accéder au site où le chef de l'Etat prononcera son discours" c'est glorieux.

Et en termes de confiance envers les français, mobiliser près d'un millier de policiers et CRS pour la sécurité du président et de sa suite montre bien a quel point la liesse populaire lui fait peur.

Les propos au sujet de l'âne Parisot font suite à la déclarations suivante : " Il faut faire attention en ce moment à ne pas aller de rodomontade en fanfaronnade ..." Encore un assaut de bons mots entre la responsable économique autoproclamée de la France et un Président qui ne lui a pas pour l'instant fait beaucoup de mal. Il est à noter que la phrase "courageuse" du Président n'a pas été prononcée devant les français mais devant un auditoire d'élus UMP. Chiche de la répéter sur France2 ou TF1 à une grande heure d'audience ?

"En France, on avait trois handicaps : les 35 heures, les grèves et la fiscalité, a explique Nicolas Sarkozy. On a réglé les 35 heures. Quand il y a une grève comme celle du 19, le pays n'est pas paralysé. Sur le bouclier, ma capacité à reculer n'est pas d'un millimètre. » « Prenez-moi bien en photo : je ne créerai pas une nouvelle tranche d'impôt, on n'abandonnera pas le bouclier fiscal "

Pour sur !!! Dans la mesure où le déficit va dépasser toutes les estimations les plus ahurissantes et que le manque de recettes de l'Etat va s'accroître, il faudra augmenter les impôts. Seulement, on ne peut pas l'annoncer alors que les élections européennes approchent. En ce qui concerne les 35H00, nombre d'entreprises peinent à les faire faire à leurs salariés. Mais au delà de l'idéologie, humilier les autres et jouer au tyranneau est un des grands plaisirs de notre homme.

Une grande nouvelle toutefois qui devrait faire chaud au coeur des français dans les difficultés : Il s'est déclaré "prêt à démissionner de son poste de co-prince d’Andorre. « Je veux une liste des paradis fiscaux et les faire sanctionner. » « Je ne veux plus que les banques travaillent avec les Caïmans, Hongkong et Macao. Sinon, je démissionnerai de mon poste de coprince d'Andorre. Monaco doit aussi s'aligner. J'en parlerai au prince Albert" ... qui doit sans nul doute être terrorisé !!!

On ne sait toutefois pas s'il envisage de démissionner de son poste de chanoine de Latran pour manifester sa désapprobation sur les récentes déclarations du pape sur le préservatif. Son épouse pourtant en charge d'une association de lutte contre le SIDA n'a semble t-il pas eu d'effet sur son mari de président.

Pour finir, le Président a annoncé deux merveilleuses nouvelles industrielles : "La Clio va être fabriquée en France" et, dans quinze jours, Sanofi créera une nouvelle usine en France

Rappelons aux lecteurs qui ne le sauraient pas qu'il s'agit pour Renault de faire fabriquer des CLIO2 (ancien modèle) sur une de ses chaînes françaises dans la mesure ou le site de production Slovène est saturé. Ajoutons qu'aucun emploi ne sera créé puisque cela permettra à quelques salariés de quitter provisoirement le temps partiel.

Quant à l'usine SANOFI : il s'agit davantage d'une réorientation de la production dans les divers sites de Sanofi-Aventis. Ainsi, le groupe va investir 350 millions d'euros sur son site de Neuville-sur-Saône (Rhône), pour produire des vaccins, à la place de molécules chimiques. Cette plate-forme de production devrait être opérationnelle en 2015 - Source L'Usine Nouvelle

Alors, le régime Sarkozy : Banane ou bananier ?

3 commentaires:

emachedé a dit…

"chaque agent de Pôle Emploi est censé s’occuper de 200 demandeurs d’emploi par mois."

Mais alors les agents ne sont juste là que pour pointer les chomeurs
Pas pour les aider ni pour leur trouver du boulot.
Rien que de voir les chiffres ont sent déjà que c'est irréaliste et ridicule

sKaLpA a dit…

Banane pour lui, bananière par lui et pour nous des cacahouètes!

Kamizole a dit…

Ce ne sont pas les "socialistes" qui ne remplissent pas le Zénith mais Martine Aubry...

Nuance d'importance. On m'a même parlé de 1000 personnes alors que beaucoup de journaux disaient 1500 ce qui était déjà lamentable par rapport aux 4000 à 4500 participants pour Ségolène Royal.

Hier la salle du théâtre Dejazet était pleine comme un oeuf, 800 participants à l'AG de Désirs d'Avenir et beaucoup d'adhérents de province ne pouvaient se déplacer pour diverses raisons.

Bien sûr, concernant Sarko et sa "banane", peut lui chaut en effet que le nombre de chômeurs croisse de façon quasi exponentielle, du moment qu'il claque le fric des Français - 400.000 euros pour son déplacement à Saint-Quentin, 300.000 pour Die... "sa petite entreprise" ne connaît pas la crise !

République bananière évidemment...