03 septembre 2009

Grandes causes : Aidons Laurence Parisot à trouver un financement pour sa PME !

Laurence Parisot est soucieuse pour l'avenir de sa PME !

En effet, elle a déclaré sur RTL : "Je suis patronne de PME et moi aussi, je souffre de la crise, on a eu des moments difficiles" ... / ... "Ce n'est pas facile avec, y compris, mon banquier".

La patronne des patrons a prié les "réseaux bancaires français d'avoir la PME-attitude". "Je leur demande d'avoir la souplesse, de faire un peu plus que ce qu'ils font en temps normal à l'égard des PME françaises, surtout en ce moment, c'est le moment le plus difficile pour elles" en raison des chutes de carnets de commandes, a souligné Laurence Parisot. AP/YAHOO

Cette déclaration a été faite en parallèle de l'Université d'été du MEDEF où on a décidé, cette année, d'avoir la "green attitude" : "... / ... Pour la première année, les organisateurs de l'Université d'été du Medef ont décidé de mettre à disposition des participants une solution de transport écologique et conviviale pour accéder au Campus d'HEC. L'occasion pour Green Cove Ingénierie et le Medef de présenter le nouveau service de covoiturage : www.covoiturage-pro.com... / ... " - Source Categorynet

Néanmoins, Laurence Parisot n'a pas oublié de réclamer : "que la mise en oeuvre de la "taxe carbone" se fasse "à fiscalité constante" pour les entreprises et qu'un "chèque vert" leur soit octroyé, au même titre que pour les ménages" - Source Nouvel Obs

Où, comme l'écrit Gérald Andrieu dans Marianne2, comment devenir "pollueur-payé" !

Quant à l'ambiance de l'Université d'été, elle est plutôt bon enfant comme nous l'explique Le Figaro : "... / ... L'ambiance, au final, était plutôt bon enfant, teintée d'un optimisme qui tranchait avec le pessimisme d'avant l'été. Même Laurence Parisot broie moins de noir. La présidente du Medef est toujours «très inquiète pour les PME», mais beaucoup moins pour les grands groupes. Il y a trois mois à peine, elle redoutait pour septembre des plans sociaux retentissants chez les géants du CAC 40. Mais «depuis cet été, il y a eu un changement : un boom sur la demande d'acier et la Chine est repartie». Bref, des «signaux positifs» qui démontrent que «ça va mieux», mais qui sont «insuffisants pour dire que l'on est sorti d'affaire». Laurence Parisot reste donc confiante dans l'avenir même si pour elle, il est faux de dire que rien ne s'est passé depuis un an, lorsqu'une «panne électrique mondiale» s'est abattue sur l'économie de la planète ... / ... " - Source Le Figaro

Ce n'empêche par Madame Parisot, comme d'habitude, de pleurer sur son sort et de déclarer :

"Je suis patronne de PME et moi aussi, je souffre de la crise, on a eu des moments difficiles", a déclaré sur RTL la dirigeante de l'Institut français d'opinion publique (IFOP). "Ce n'est pas facile avec, y compris, mon banquier".

Mais, si la patronne de PME qu'est madame Parisot a des difficultés avec son banquier, pourquoi n'en parle t-elle pas à Ariane OBOLENSKY, la directrice générale de la Fédération Bancaire Française

Afin de permettre à Laurence Parisot de l'identifier, nous lui donnons ci-dessous la photo de celle-ci (elle est à côté du monsieur sur la tribune)

Pour ceux qui l'ignorent, la Fédération bancaire française, créée en 2000, représente l'ensemble des banques en France, soit quelque 500 entreprises et 500 000 personnes - Source FBF.

Ariane OBOLENSKY qui est également membre du Conseil d'orientation d'OSEO au titre des personnalités spécialisées dans le développement des petites et moyennes entreprises.

OSEO intervient dans trois domaines principaux :

* Le soutien à l’innovation
* Le financement des investissements et du cycle d'exploitation, en partenariat avec les établissements bancaires
* La garantie des financements bancaires et des interventions en fonds propres
- Source OSEO

Qui sommes-nous ?

* l'aide à l'innovation,
* la garantie des concours bancaires et des investisseurs en fonds propres,
* le financement en partenariat
- Source OSEO

Donc, à n'en pas douter la personne qu'il faut contacter ! Mais comment ?

Et bien en se rappelant que madame OBOLENSKY est mais aussi membre du bureau du conseil exécutif du MEDEF et accessoirement Vice-Présidente du MEDEF International. Mais les couloirs du MEDEF doivent être si grands que Madame Parisot n'a jusqu'à présent pas eu l'occasion de croiser madame OBOLENSKY. A moins qu'un trou de mémoire ....

Néanmoins, durant les journée de l'université d'été du MEDEF, le hasard faisant bien les choses, vont-elles se croiser une trouver rapidement une solution aux problèmes de trésorerie de Madame Parisot ...

Dans le cas ou le hasard serait facétieux et ne leur permettrait pas de se rencontrer, nous lui donnons l'adresse de la fiche contact diponible sur le site de la Fédération Bancaire Française : http://www.fbf.fr/Web/Incoming.nsf/InetFbfContactWeb

Au pire des cas, afin de la rencontrer, elle pourra toujours s'adresser à Baudouin Prot, administrateur directeur général de BNP Paribas, banque dont elle est, membre du conseil d'administration.

Si toutefois Baudouin Prot ne parvenait pas à organiser un rendez-vous à la Fédération française bancaire (dont il est président depuis le 1er septembre 2009 ), nous ne doutons pas qu'il pourra toujours essayer de trouver une petite ligne de crédit ... ou un conseil ...

Merci Slovar !

Crédit et copyright photo
E24
Daylife

2 commentaires:

Stef a dit…

Un chèque vert pour les entreprises, elle ose tout dire, ça en devient presque risible, quoi que je ris jaune tout de même...

b.mode a dit…

Et dire que la Steve Mac couine du patronat va se faire réélire, les fingers in the nose. Quelle honte, où sont passés les patrons sociaux ? si si y'en a mais pas à la direction du Medef...