04 septembre 2009

Tout fout le camp !

La taxe carbone, la répression de la délinquance, le G20, la refondation virtuelle du capitalisme, les diverses universités d'été politiques ou patronales vous fatiguent ?

Alors pourquoi ne pas découvrir ou re découvrir "Tout fout le camp" cette chanson du regretté Mouloudji. Complètement intemporelle, cette chanson pourrait être reprise en coeur par tous les oracles de la déliquescence de notre société.

En l'écoutant, vous risquez d'avoir l'impression d'entendre : Philippe De Villiers dans son éternel discours du c'était mieux avant et du relâchement des moeurs, Daniel Cohn Bendit dans l'irresponsabilité des choix, Notre Président qui proclamait vouloir faire disparaître l'esprit de 68 et tant d'autres que vous imaginerez, c'est certain ...

Y a plus d'jeunesse, y a plus d'saison
Y a plus d'printemps, y a plus d'automne, y a plus d'façons
Tout fout l'camp
Y a plus d'enfant
Y a plus d'famille, y a plus d'morale
Y a plus d'civisme
Plus d'religion

Tout fout l'camp
Y a plus d'pognon
Y a plus d'pitié
Y a plus d'moisson
Plus d'charité
Y a plus d'joie d'vivre
Y a plus d'gaieté
Y a plus d'travail
Y a plus d'santé ... / ...



Ou alors, finirez-vous par dire comme Mouloudji à la fin de sa chanson : "c'est moi p'têt' moi qui vieillis"

Tout fout le camp
Intégrale des paroles

1 commentaire:

Stef a dit…

Oui on vit dans un monde de fou...