14 janvier 2010

Après la fiscalisation des idemnités d'accident du travail : le "titre spécial de paiement" de l'allocation de rentrée scolaire ?

Alors que le débat sur l'identité nationale a du plomb dans l'aile (50% des français y sont indifférents) on n'en finit plus de s'étonner des nouvelles idées qui germent quasi quotidiennement dans les rangs des élus de l'UMP !

En effet, après le : "C’est un revenu qu’il s’agit de soumettre à l’impôt. Cela n’a rien de choquant" de Jean-François Copé adressé aux accidentés du travail, il se trouve à l'UMP un député portant le nom d'Edouard Courtial qui vient d'avoir une "formidable" idée !

Probablement las de n'être connu que par les habitants de sa circonscription et partant du principe que, comme le disait Michel Audiard : "Les c... ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît" il vient de s'exprimer dans le Figaro pour défendre une véritable croisade :

"Edouard Courtial part en croisade contre les abus liés à l'allocation de rentrée scolaire (ARS), une aide censée amortir les coûts liés à la rentrée des enfants et versée à près de trois millions de familles modestes. Député UMP de l'Oise et secrétaire national de l'UMP aux fédérations, il vient en effet, selon une information du Figaro.fr, de déposer une proposition de loi visant à verser cette ARS «sous forme d'un titre spécial de paiement» - c'est-à-dire comme un chéquier-restaurant ou un chéquier-vacances - qui permettrait de mettre un terme aux dépenses non appropriées ... / ... "

Il faut rappeler à ceux qui ignorent à combien se monte cette allocation : L’Allocation de rentrée scolaire a été versée le 20 août dernier à environ 2.970.000 familles sous conditions de ressources. Son montant est pour les enfants de 6 à 10 ans de 272,59 euros, pour les 11-14 ans de 287,59 euros et pour les adolescents de 15 à 18 ans de 297,59 euros.



Et quels sont les arguments de monsieur Courtial pour verser l'allocation scolaire de rentrée sous formes de "chéquier restaurant" ?

A l'origine de son initiative, raconte-t-il au Figaro.fr, une anecdote : "C'est simple, j'étais dans un café, et j'ai entendu une conversation au comptoir. Un homme a demandé à un autre : ‘Alors, tu l'as eu ton écran plasma ?', et l'autre lui a répondu : ‘Non, j'attends l'ARS" , explique Edouard Courtial.

Une conversation qui lui laisse penser que certaines familles modestes utilisent l'argent à d'autres fins que l'achat de fournitures et de vêtements, et qu'il faudrait trouver le moyen d'empêcher ces abus, «un détournement injuste au détriment des enfants"

Salauds de pauvres ! ça se reproduit sans la moindre gêne et ça utilise l'argent des contribuables pour spolier leurs enfants et se rouler dans la fange et certainement dans ... le stupre !

Mais qui est Edouard Courtial ?

Né le 28 juin 1973 à Neuilly-sur-Seine, il est :
Député de la 7 eme circonscription de l'Oise.
Membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation
et mentionne comme profession : Consultant

Les groupes auxquels il appartient au sein de l'Assemblée

Groupe d'études :
Président : - Jardins, paysages et horticulture
Secrétaire : - Chimique
Membre : - Chasse et territoires - Dépendance - Maladies orphelines - Tabac - Trufficulture

Source Assemblée Nationale

Le site Godillot le décrit de la façon suivante :

Édouard Courtial est un parfait exemple de godillot. Il a voté tous les textes proposés par le gouvernement depuis 2007. Comme un certain nombre de ses collègues, il ne semble pas venir en hémicycle par intérêt pour les débats mais simplement pour assurer ses permanences de présence pour son groupe.

Travaux parlementaires depuis 2007 :

* 3 interventions en séance dont 2 questions au gouvernement et une intervention en discussion générale
* Aucune intervention en commission
* Aucun rapport d’information
* 1 proposition de loi
* A voté l’intégralité des scrutins publics conformément à l’avis du gouvernement ... / ... "

Il est aussi selon l'Express le sherpa de Brice Hortefeux: Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a inauguré les Rencontres de Beauvau pour dialoguer avec les élus locaux. En coulisses s'est activé un jeune député de l'Oise de 36 ans, Edouard Courtial.

" ... / ... Député très discret jusqu'ici, il dit aujourd'hui vouloir s'investir dans les questions d'aides sociales. ... / ... A l'UMP, Edouard Courtial a hérité en 2007 du très stratégique secrétariat national aux fédérations, qu'il occupe seul depuis l'entrée au gouvernement d'Alain Joyandet. ... / ... Le député maire d'Agnetz peut aussi compter sur l'amitié de Jean Sarkozy, qui dans une vidéo récente l'a qualifié de "grand-frère". Leur rencontre remonte à 2007, lors d'un meeting des Réformateurs de Novelli. ... / ... "

Que du beau monde ....

Malgré son jeune âge, il semble que le député Courtial ait abusé de la lecture des livres et chroniques sur les ouvriers du 19 eme siècle dans lesquels on décrivait, avec force détails, ces parasites :

" ... / ... Les dépenses d'une famille ouvrière, il y a plus de la moitié qui pour la nourriture, le reste pour le chauffage, l'éclairage et le loyer, peu pour les vêtements et loisirs. Ils n'ont pas beaucoup d'économie. Les quartiers ouvriers sont très peuplés. Dans les petites ruelles étroites et sales, il y a beaucoup d'enfants. Les murs ne sont pas en bon état. Les maisons sont très petites, ils sont obligés de se laver dans la pièce quotidienne. Ils ont juste un poêle et se lavent dans une bassine. Quelques ustensiles de cuisine, et n'ont qu'une pièce pour vivre. Ils s'éclairent soit à la bougie ou à la lampe à pétrole. Les ouvriers sont souvent touchés par l'alcoolisme , la tuberculose. Ils travaillent beaucoup, donc rendent leurs familles malheureuse, surtout leurs enfants ... / ... " Les conditions de vie des ouvriers au 19ème siècle

Ah oui, mais maintenant, en plus, ils sont au chômage !!!!

"Au secrétariat d'Etat à la Famille, on trouve l'initiative "a priori intéressante", mais on demande du temps pour vérifier qu'elle soit "pleinement compatible avec la bonne gestion de la branche famille et avec l'intérêt des familles modestes"

En clair, ça a toutes les chances d'aboutir, mais on verra ça ... après les élections régionales ...

3 commentaires:

Stef a dit…

La raison pour verser l'allocation sous forme de "titre spécial de paiement" est lamentable. En plus l'argument semble usé, parce que déjà utilisé.
Franchement vivement que cela se termine !

totolezheros a dit…

Ils sont très forts, les députés UMP ;
ils lisent une information dans "Le Figaro", ils lancent une enquête : http://tinyurl.com/yhb9okk

ils entendent une conversation de bistrot, hop, une proposition de loi ;

si quand ils vont pisser,yen a un qui pète, ils vont bien sortir une loi anti-CO2 des pissotières...


quelle bande de cons ....

tingting a dit…

Your article is very good.I like it very much.
spot season
Running in Autumn
It is time for sporting
puma ferrari shoes
cheap nike shoes
puma shoes
ferrari shoes
nike shox nz
Ugg Boots
nike 360 air max
nike shox shoes
cheap puma shoes
puma drift cat
cheap nike shox
nike air max 360
nike air max
pumas shoes