17 mai 2010

Le cheval est-il le meilleur ami de l'homme ... soumis à l'ISF ?

C'est une des question que l'on peut se poser, au moment, où la direction générale des finances publiques vient d'annoncer les dates limites de dépôt des déclarations d'ISF.

Dans cette période d'austérité ou plutôt "sérieuse" pour faire plaisir au gouvernement, la presse économique et financière a déja sortit ses dossiers : "Comment réduire votre ISF". Ou plus exactement, comme le clame La Tribune : " ... / ... Vous trouverez dans ce dossier, le pas-à-pas pour ne pas trop débourser. Avec toutes les astuces de nos experts en fonction de votre profil ... / ... "

Aux grincheux qui feraient remarquer qu'il est anormal que perdurent de nombreuses astuces permettant aux plus gros patrimoines de minorer leur impôt au momement où on s'apprête à "couper" dans les aides sociales, le Président déclare : la reprise est là ! .. / ... nous sortirons sans doute plus rapidement et plus vigoureusement de la crise que l’Allemagne, voulait-il croire lundi. Dès lors, les mesures de soutien au pouvoir d’achat, qui "ont parfaitement rempli leur office" au plus fort de la crise, ne s’imposent plus... /... " - Source France Soir

Discours bien reçu par les français puisqu'ils sont : " Soixante-quatre pour cent des Français à avoir le sentiment que la politique menée par le gouvernement de François Fillon est "une politique de rigueur", selon un sondage OpinionWay publié samedi dans Le Figaro. ... / ... 35% pensent le contraire, d'après le sondage ... / ... " - Source AFP/Google

Et pourtant, le gouvernement a très récemment fait montre d'un belle solidarité avec les français !

" Baisser le salaire des ministres en France, à l'instar de ce que vont faire l'Angleterre, l'Irlande et le Portugal ? " La question ne se pose pas", tranche-t-on désormais à Matignon ... / ... Dans Le Journal du dimanche publié samedi, des ministres (Christine Lagarde, Rama Yade, Valérie Pécresse et Bruno Le Maire notamment) s'y sont pourtant dits prêts par souci d'exemplarité et de solidarité avec les Français frappés par la crise et la rigueur. Mais les opposants à cette proposition « démagogique » sont aussi nombreux (à commencer par Eric Woerth, François Baroin et Georges Tron) et ont vite eu gain de cause. Pour asseoir son propos, Eric Woerth rappelle que le salaire des ministres est lié à l'évolution de celui des fonctionnaires : « Si je devais baisser mon salaire, cela voudrait dire que les salaires des agents publics baissent aussi, ce dont il n'est pas question" - Source Les Echos

Alors, peut être est-il temps de reparler de la suppression du bouclier fiscal et de ... l'ISF ?

Le dernier en date à avoir relancé le débat est Hervé Morin : " ... / ... "Les plus modestes ne comprennent pas le bouclier fiscal; les plus riches ne comprennent pas l'ISF", réaffirme-t-il dans un entretien aux "Echos". "Je crois qu'il faudra un jour supprimer l'un et l'autre et instaurer une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu pour compenser la suppression de l'ISF... / ... " - Source Nouvel Obs

Hervé Morin, veut-il se fâcher avec tous ceux qui ont fait le choix "d'encourager la race chevaline" pour réduire leur ISF ? Car ne l'oublions pas, Hervé Morin est un spécialiste de ce type d'investissement. Attention, pas celui qui consiste à miser quelques euros au tiercé, quarté ou quinté mais celui qui consiste à investir dans une écurie de course ou même dans l'achat de "pur sangs" !

Comment ça fonctionne l'investissement réducteur d'ISF dans les chevaux de course ?

Capital avait interrogé en 2009, un spécialiste de ces investissements .

Extraits : " Entrer dans le carré VIP des propriétaires de chevaux, admirer son étalon courir sous ses couleurs n’est pas un rêve inaccessible. A partir de 750 euros, vous pouvez prendre des parts dans une écurie, explique Philippe Bouchara administrateur de France- Galop. Et si vous investissez plus, peut-être réaliserez-vous de jolies plus-values. Hervé Morin, l’actuel ministre de la Défense, n’a-t-il pas revendu un cheval 5 millions d’euros, acheté pourtant 40.000 euros avec des amis ... /... "

En effet, comme l'expliquait Politique.net : " ... / ... Liberato a amassé près d'un million d'euros de gains grâce à ses multiples victoires. En pleine gloire, Hervé Morin et ses associés ont décidé de le revendre 5 millions d'euros à l'émir de Dubaï en 2007 "

Et Capital d'ajouter : "L'histoire d'Hervé Morin n'est pas un cas isolé. Il arrive que des chevaux achetés 20.000 euros voient leur prix multiplier par 10. Voire beaucoup plus lorsqu'ils sont dirigés vers l'élevage. En effet, des chevaux qui ont été performants et qui ont gagné des courses de sélection sont très recherchés comme reproducteur. Certains étalons valent entre 40 et 45 millions d'euros... Le prix d'une saillie pouvant atteindre 1 million d'euros"

Le cheval meilleur ami de l'homme ... soumis à l'ISF ?

Le Figaro a interviewé Pascal Adda de la société Cheval Invest à ce sujet : " ... / ... Avec la loi Tepa, je me suis dit qu'il y avait quelque chose à creuser pour rapprocher chevaux et avantages fiscaux" Disposant d'un visa AMF, ce placement est ouvert aux contribuables français assujettis à l'ISF qui pourront y investir avant le 15 juin un minimum de 3.000 euros. "En investissant dans de jeunes chevaux pour les revendre ensuite, l'espérance de gain est moins forte que lorsqu'on les fait courir, mais elle est aussi beaucoup moins aléatoire" ... / ... "

Les Echos sont plus précis au sujet de l'initiative Cheval Invest

" ... / ... Le montage conçu par ces protagonistes a reçu le 22 mars le visa de l'AMF (10-059). Il consiste en une augmentation de capital ouverte aux particuliers. L'offre court jusqu'au 2 juin. Le but est de parvenir à cette date à une levée de fonds de 3 millions d'euros, à raison d'une souscription minimale de 3.000 euros par investisseur. Les premiers à se manifester (par le biais du site Sicavonline.fr) seront les premiers servis. Il faudra parvenir à un minimum de 1 million de souscription, faute de quoi l'argent sera rendu aux investisseurs. Ce seuil à atteindre s'explique par la nécessité de pouvoir faire face à des besoins de liquidités ... / ... Un couple marié supportant l'ISF pour 15.000 euros pourra l'annuler entièrement s'il investit 20.000 euros d'ici au 15 juin dans Cheval Invest (75 % 20.000). En outre, au cours des cinq prochaines années, il pourra déduire cet investissement de sa base taxable ... / ... "

Et oui, comme quoi on peu allier amour des animaux et efficacité fiscale !

Alors, Hervé Morin, le gouvernement et sa majorité oseraient-ils supprimer l'ISF au risque de s'en prendre à une si belle passion et à de bien innocents animaux ?

Même en pleine période de rigueur, nous n'osons le penser ...

Crédit image
Capital




1 commentaire:

Lionel a dit…

Quel moyen original de réduire son ISF ! De mon côté, je fais un don à une association chaque année. Je m’adresse en général à la Fondation FSJU (Impôt de l’ISF déductible pour 75%) abritée par la Fondations du Judaïsme Français pour recueillir mon don. Je sais que mon don concerne aussi bien des actions caritatives en France qu’en Israël.
Par exemple en France : des bourses cantines pour des enfants issus de familles en grande difficulté ou encore un village d’enfants et d’adolescents malmenés par la vie en Israël.