23 juin 2010

Manifestations du 24 juin : Demandez le programme !

Comme nous l'expliquions hier : De l'ampleur des manifestations du 24 juin, dépendra l'écoute du gouvernement et des parlementaires !

Et, si l'on en croit les propos des français, confirmés par une étude Les Echos/BVA, il semble bien que ceux-ci attendent et comptent sur une mobilisation massive !

Car, même si Alain Juppé : " ... / .. Interrogé pour savoir s'il pourrait y avoir des manifestations comme en 1995 alors qu'il était premier ministre" affirme : " Nous ne sommes plus en 1995, les esprits ont évolué (...) Les Français, qui ont beaucoup de bon sens, se rendent compte que la réforme est incontournable"

Et que Xavier Bertrand jubile en déclarant : "c'est une grande réforme. Il y a de la justice dans cette réforme, il y a de l'équité" - Source France2

La dernière consultation effectuée par Les Echos et BVA en dit long sur le refus des salariés d'être les seuls à payer l'addition des frasques des milieux financiers et de leurs thuriféraires !

" La journée d'action du 24 juin contre la réforme des retraites est soutenue par deux Français sur trois. Les sondés sont 64% à la trouver justifiée, dont 30% qui jugent l'appel à manifester de cinq syndicats "tout à fait justifié". Les actifs sont ceux qui soutiennent le plus la journée de grève (70% pour les 25-64 ans"

A noter que ceux qui sont les moins favorables à ces manifestations sont les .. retraités : " les Français de 65 ans et plus, sont moins d'un sur deux à être favorables à cette action "

Belle preuve de solidarité intergénérationnelle de la part de ceux qui ont pour beaucoup bénéficié de la retraite ... à 60 ans ! Mais qui ne font que confirmer leur vote à la présidentielle de 2007, où ils avaient majoritairement, voté pour Nicolas Sarkozy : " ... / ... le candidat de l'UMP a obtenu 68% des suffrages des Français de 70 ans et plus et rallié 61% des 60-69 ans " - Source Senioractu

Le Point ajoute que : " La réforme des retraites présentée la semaine dernière par le gouvernement inspire de la "colère" à 29% des sondés contre 27% qui sont "désabusés", 28% "rassurés" et 13% "confiants" - Sources Les Echos et Le Point

Pour ceux qui souhaiteraient se joindre aux nombreuses manifestations du 24 et ceux qui souhaitent simplement en prendre connaissance, nous vous donnons ci-dessous la carte interactive fournie par La CGT ainsi que le communiqué commun de l'intersyndicale

Cliquer sur la carte pour afficher les lieux de RDV des manifestations

Communiqué commun CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA - Appel à une nouvelle journée de mobilisation le 24 juin

Les organisations syndicales CFDT, CFTC , CGT, FSU, Solidaires, UNSA se sont réunies le lundi 31 mai 2010 pour faire l’analyse de la journée de mobilisation du 27 mai pour l’emploi, les salaires et les retraites et pour envisager les suites.

Elles portent une appréciation positive sur la dynamique de mobilisation qui a rassemblé les salariés du public et du privé, les retraités, les privés d’emploi, les jeunes alors que les annonces gouvernementales, notamment de reporter l’âge légal de départ en retraite, ont été faites 3 jours avant cette journée. Les organisations syndicales rappellent que :

• la remise en cause de l’âge légal à 60 ans est inacceptable et injuste, en particulier elle fait porter les efforts sur les salariés qui ont commencé à travailler tôt et les travailleurs et travailleuses les plus précaires ;
• la reconnaissance de la pénibilité est incontournable et ne peut se concevoir à partir d’un examen médical ;
• la question des nouvelles ressources reste pleine et entière ;
• La situation de l’emploi se dégrade, notamment pour les jeunes et les seniors, nécessitant une autre politique de l’emploi.

Les orientations du gouvernement ignorent l’essentiel des exigences formulées par les organisations syndicales. Le gouvernement, avec mépris, a affirmé vouloir maintenir le cap sans prendre en compte la mobilisation des salarié(e)s. Il écarte toute idée d’un véritable débat et distille son projet au fil de l’eau. C’est inacceptable.

Le gouvernement reste campé sur l’allongement de la durée de cotisations et le report de l’âge légal de départ à la retraite. Taxation des hauts revenus et des revenus du capital, harmonisation éventuelle entre le public et le privé… autant d’incertitudes et d’inquiétudes sur ses véritables intentions !

Rien n’est joué ! Le projet de loi devrait être présenté autour du 18 juin. L’intersyndicale se retrouvera régulièrement tout au long du processus qui court jusqu’à l’automne. Elle précisera ses analyses, continuera à faire connaître ses propositions et affinera ses mots d’ordre. Elle continuera à convaincre les salarié(e)s que leur intervention est indispensable. Elles décident et appellent les salarié(e)s du public et du privé, les retraités, les privés d’emploi, les jeunes à une nouvelle journée de mobilisation le 24 juin 2010.

Nous rappelons à tous ceux qui souhaitent manifester et qui ne pourront se joindre aux cortèges qu'il peuvent signer les pétitions en cours ou faire connaître leur mécontentement par Email à leurs parlementaires.

Les pétitions

La CGT a mis en ligne : "Retraites Des solutions, il y en a !"disponible sur son site, déjà signée par 18400 personnes

La fondation Copernic, Attac et 370 personnalités issues de la gauche syndicale, politique, associative mais aussi des économistes et des sociologues ont lancé : " Exigence retraite citoyenne"

Autres actions

Vous pouvez également indiquer votre mécontentement et votre opposition en écrivant directement, par mail, aux députés et sénateurs qui soutiennent la réforme

Assemblée Nationale : Noms et Emails des députés
Sénat : Noms et Emails des sénateurs

Maintenant, à vous de démontrer, au gouvernement et à sa majorité parlementaire que vous êtes majoritairement opposés à cette "réforme", dans laquelle ils trouvent, qu'il : " y a de la justice et de l'équité" et qui va reposer ... à 80% sur vous, les salariés !

Crédit Dessin
SINE




7 commentaires:

toff de aix a dit…

salut slovar,
comme je suis (un peu) faignant je te reposte le commentaire que j'ai fait sur le blog de JF Khan. Tu comprendras, en le lisant, mon point de vue. Et encore merci pour ton blog(je suis d'accord avec la majorité de tes vues à part ici)
amitiés-toff de aix
----------------------
Pour rebondir sur le 'défilé' de demain, je voulais dire que je n'irai pas, je ne soutiens plus ce genre de (dé)marche qui n'a à mon sens qu'un seul but : faire retomber la pression, comme le sifflet de la cocotte-minute, le temps d'une journée on va gueuler dans la rue, exprimer sa frustration, bien encadrés par nos amis du service d'ordre et les CRS/RG, ne sortez pas des rangs s'il vous plaît. Et puis basta, plus rien, on retourne au taf le lendemain la boule au ventre. Si c'es CA que vous appellez protester efficacement, je mange mon chapeau et ma perruque tout de suite devant vous. Non, moi j'appelle ça du FOUTAGE DE GUEULE et de la COMPROMISSION. La compromission de Thibault et consorts(et je suis syndiqué à la CGT, bien que je me demande encore pourquoi j'y reste...)avec le pouvoir, les dîners avec Sarko et Soubie, en échange de ça je te donne ça, et je tiens les troupes, on fait une à deux journées de marche par mois et tout rentre dans l'ordre les veaux seront bien cadrés. VENDUS!! Si on continue à se battre en 2010 avec les armes de 1950 on n'y arrivera pas, ils vont nous bouffer tout crus(c'est ce qui est en train de se passer). La situation est 1000000000 de fois plus grave qu'en 1968 et regardez ce qu'on nous propose? des 'journées' de marche'. LOL

Tüp Bebek fiyatları a dit…

a été un article que j'ai aimé. Merci pour le partage...

Christian M. a dit…

Désolé Slovar mais cela ne sert à rien, tout est parfaitement encadré comme le démontre le cynisme de Monsieur Juppé : «Les Français, qui ont beaucoup de bon sens, se rendent compte que la réforme est incontournable"».
Les syndicats sont sur une ligne de défense molle qui démontre en plus leur incompétence sur les facteurs de l'enjeu. La retraite à 60 ans à laquelle tu semble tenir était déjà morte à terme car les premières "réformes" ainsi que les évolutions socio-économiques l'avaient déjà condamnée.

Par contre oui, beaucoup de gens ont comprit et j'expose moi-même mon sentiment sur AgoraVox:
http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/retraites-cherchez-le-choc-76985

Tant qu'on ne se fâchera pas vraiment...

Jacques a dit…

Cher Monsieur Bernard,
Je suis retraité,
Je n'ai pas voté pour M. Sarkozy ( en 2007, j'étais déjà retraité....),
J'ai expliqué pourquoi dje descendrai dans la rue ce 24 juin:

http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2010/06/22/pourquoi-je-descendrai-dans-la-rue-le-24-juin/

Bien cordialement,

jf.

Flenn a dit…

Je fais partie des 68tars de plus de 60 ans, pas encore retraité car passé d'une situation particulière, à la situation générale des cadres de la fonction publique puis à la situation des 161 trimestres du privé, le tout sans changer d'employeur, l'état, dans le même EPIC... Personne n'a rien fait pour nous soutenir à contrer cette modification de statut (que représentent 1800 personnes ?!)

Je ne fais pas grève aujourd'hui car je sais d'expérience que ce sera inutile avec ce gouvernement, que je n'ai pas voulu n'ayant pas voté pour M. Sarkozy.

gauchedecombat a dit…

@slovar : j'avais l'intention de rédiger un billet sur le sujet, d'importance, moi-aussi, en me levant ce matin?. Il est indispensable de marquer le coup. Mais, plus prudent, j'ai préféré garder le meilleur pour ce soir. on verra le résultat ! que l'on pourra analyser. Mais contrairement à toi, je ne suis pas si optimiste : nous sommes gouvernés par des fous, le contexte me donne raison. Et je ne crois aps que quelle que soit la mobilisation, le gouvernement recule : il s'agit d'un entêtement idéologique. C'est pour eux une question de principe. On ne les fera pas reculer par la rue. Mais par les urnes... ou bien.... La révolution ?

Ense bölgesinde a dit…

Everything begins with believing.