05 août 2010

Sécuritaire : Suspect un jour, délinquant pour toujours ?

Après avoir évoqué, le dépistage du comportement chez l'enfant de 3 ans pour prévenir la délinquance, il semble que le gouvernement réfléchit à l'augmentation " mécanique" de la délinquance "liée au vieillissement de la population"

En 2008, notre" ami" Frédéric Lefebvre reprenait l'idée émise en 2005 par un certain Nicolas Sarkozy et destinée à prévenir la délinquance des très jeunes.

Il proposait de détecter la délinquance dès l'âge de 3 ans. Pour ce faire, il déclarait : " quand vous détectez chez un enfant très jeune, à la garderie, qu'il a un comportement violent, c'est le servir, c'est lui être utile à lui que de mettre en place une politique de prévention tout de suite ... / ... Si on veut éviter d'avoir à appliquer le pénal très tôt, il faut essayer de faire de la prévention, il faut accompagner ces enfants dont on voit qu'ils sont en train de partir sur un mauvais chemin ... / ... " - Source Nouvel Obs

Ces idées et propos, ne faisaient que redonner ses lettres de noblesse au "Bertillonage", cette méthode très contestée d'Alphonse Bertillon (l'inventeur de l'anthropométrie judiciaire) dont les travaux ont été en partie, influencés par le médecin italien, Cesare Lombroso, qui proposait en 1885 sa théorie du "criminel-né" ! En fait " ... / ... Bertillon considérait que l’histoire naturelle obéit à un objectif bien précis : résoudre le problème de la récidive... / ... " - CHS Revue

Est ce au nom de ce vieux fantasme du "criminel né" détectable à la physionomie ou au comportement, que le Centre d'analyse stratégique, placé directement sous les ordres du Premier Ministre, affirme qu'on va voir exploser la déliquance ... des seniors !

" Aussi choquant que cela puisse paraître, le vieillissement de la population a vocation à entraîner une augmentation quasi automatique de la délinquance des seniors " Ce constat iconoclaste émane du Centre d'analyse stratégique, placé directement auprès du premier ministre. Dans son dernier rapport de juillet sur les conséquences de l'évolution démographique en France, cet organisme affirme que "si les personnes âgées de plus de 60 ans ne représentent pour l'instant que 2,13 % des mis en cause par les services de police, ce pourcentage devrait augmenter de manière mécanique dans les prochaines années". Et ses experts de mettre en garde : "Cela ne sera pas sans poser de problèmes, notamment dans les établissements pénitentiaires dont la plupart ne sont pas encore équipés pour accueillir des personnes âgées" Ecrit Le Figaro

Explication par l'expert sarkozyste en criminologie : Alain Bauer

" ... / ... ce qui compte surtout dans l'analyse de ce phénomène, explique le criminologue Alain Bauer, ce sont les conditions physiques du vieillissement, le fait que les gens vivent plus longtemps en meilleure santé.... / ... Ainsi, le délinquant d'habitude pourra prolonger son activité, l'impulsif conserver son punch bien après l'âge de la retraite, avec les conséquences que cela implique en cas de confrontation physique ... / ... "

En clair travailler plus et plus longtemps ... au service du vice et du crime ! Ou plus trivialement, après le : "salauds de pauvres" le "salauds de vieux" !

Et Le Figaro de citer l'exemple du Japon qui est le modèle sur lequel s'appuient nos "brillants" chercheurs et criminologues.

" ... / ... Au Japon, la délinquance des plus de 65 ans se solde par plus de 50.000 arrestations par an. Les pénitenciers du pays s'équipent de rampes pour les fauteuils roulants, de poignées dans les salles de bains et recrutent des infirmières pour aider les vieux prisonniers à prendre leurs repas ... / .... "

Qui sont ces dangereux délinquants seniors japonais ?

" Au Japon, le nombre de prisonniers de plus de 65 ans est passé de 10 000 en 2000 à près de 30 000. Motif de cette flambée de la "délinquance sénile": les retraites sont trop souvent misérables, il fait froid en hiver dans la rue, mais en prison, il fait chaud. Des hommes âgés qui ont perdu leur épouse et ne touchent que de maigres revenus versent dans la délinquance pour aller en prison", expliquait Philippe Mesmer dans Le Monde . " Ils savent que là, ils recevront trois repas par jour et que le personnel s'occupera d'eux ... / ... Les femmes volent aussi, mais surtout pour briser leur solitude. Celle-ci est si pesante que "la police a enregistré des cas de femmes âgées qui commettent des vols dans des supérettes avec l'espoir d'être repérées. Elles savent qu'elles pourront passer plusieurs heures à parler à quelqu'un" ... / ... "

" Le gouvernement réagit et...construit des prisons pour vieux! Il vient de débloquer 8,3 milliards de yens, soit 67,8 millions d'euros pour bâtir trois centres pouvant accueillir 1000 délinquants du troisième âge ... / ... " - Source Union des victimes

Cynisme, incapacité ou simple manque de volonté des dirigeants politiques et économiques ?

Car comme l'écrivait judicieusement Jean-Claude Delarue sur son blog : " Il (l'état japonais) vient de débloquer 8,3 milliards de yens, soit 67,8 millions d'euros pour bâtir trois centres pouvant accueillir 1000 délinquants du troisième âge. Calcul : avec la même somme, et on ne parle pas des frais de fonctionnement, on pourrait donner 6780 euros à 10 000 vieux ... / ... "

Où en est la réflexion en France ?

" ... / ... Dans ce contexte, la police française commence à travailler sur cette problématique du « crime gris ». Comme le souligne un récent article du quotidien Le Monde, la délégation à la prospective et à la stratégie a édité un rapport intitulé " Contexte stratégique de la sécurité intérieure à l'horizon 2025" qui analyse les "tendances lourdes ou émergentes" en matière de sécurité ... / ...

A vrai dire ce raisonnement du gouvernement et probablement de sa majorité n'est pas pour nous surprendre.

En effet, on est conscient au sommet de l'état que : L''allongement de la durée de cotisation pour obtenir le droit à la retraite combiné avec un chômage endémique et des salaires de plus en plus bas, vont mener irrémédiablement à la paupérisation d'une grande partie de la population.

" Selon les experts en criminologie, cette augmentation de la criminalité chez les seniors s'expliquerait principalement par la paupérisation des plus de 65 ans, par l'explosion de la cellule familiale et par l'isolement des personnes âgées " - Source Maison de retraite

Alors la répression par anticipation comme seul modèle de société ?

Nous pourrions, plutôt recommander au Premier Ministre, la lecture de la Revue Esprit (Edition de juillet 2010) : "La vie dans le grand âge : pas une charge mais l'occasion d'affirmer des choix de société"

Extrait : " ... / ... ces sujets collectifs ne doivent pas faire oublier que la vieillesse est aussi un moment à vivre. ... / ... C'est pourquoi il s'agit bien d'un débat fondamental ... / ... Mais il ne suffit pas que nous apprenions à mieux prendre soin de la vieillesse, nous pouvons aussi apprendre quelque chose d'elle, poursuit Corine Pelluchon, notamment une autre perception de notre rapport au monde et au temps ... / ... " - Source Esprit Presse

Mais c'est tellement plus facile d'envisager de gérer la France sur le principe du : " Suspect un jour, délinquant pour toujours !"

Crédit photo
Au Devant

4 commentaires:

GdeC a dit…

@slovar : amusant... tu te penches sur la délinquance des vieux, et moi sur celle des jeunes... Suite à un rapport dont la continuité va être assurée par... Boeckel... La suite au prochain épisode. je continue à y travailler. En tous els cas, bon billet, bien documenté. je respecte.

toff de aix a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
toff de aix a dit…

ces idées puent un autre temps, la "droite décomplexée" est en train de fouiller dans la fosse à purin, "recherche électeurs du FN désespérément, pour faire oublier petit scandale politico financier m'empoisonnant la vie..."
quelle HONTE, j'ai vu cette saloperie relayée par les "médias" (France 2 notamment) hier soir, on est vraiment mal barrés, personne pour noter les amalgames, les jugements à l'emporte-pièce et les théories foireuses qu'ils nous servent à l'heure de l'apéro! Ah oui, c'est vrai : les français sont en vacances, j'oubliais...

merci pour l'analyse, angle de vue intéressant car bien documenté! (ça change)

Anonyme a dit…

La décadence annoncée par ce crétin et le retour au pétainisme, vendredi 06 août dans le RER il y avait des contrôleurs.
Un ‎‎« Noir africain» n’avait pas de ticket de transport et biensure la verbalisation s'ensuivit.
Jusque là rien d'anormal, la sanction est, si on peut dire, "justifiée", comme elle l’aurait été pour n’importe quel autre passager d’ailleurs.
Mais, en prenant la pièce d’identité française du voyageur, on pouvait lire la surprise sur le visage du contrôleur qui avait mal digéré. Il s'est s’autorisé un petit interrogatoire afin que l’autre décline son pays d’origine.

Il fallait bien qu’il trouve un prétexte pour masquer sa xénophobie.

Le choc, c'était a vomir, la nausée, la pièce d’identité mentionnait bien sa ville de naissance.

Heureusement le fraudeur s’est défendu d’abord en lui disant de lire sa pièce d’identité et de passer son chemin puis en lui renvoyant la même question sur les origines de Sarkozy et enfin en lui demandant quel était le sien.

Le contrôleur était blême de honte et de rage, son visage se crispait, déstabilisé parce que tous le monde dans le RER entendait la conversation. Il se justifait d'une voix à peine audible mais les silences des autres ajoutaient à son angoisse.
Il ne savait plus où se mettre, ni qui regarder, il bégayait les yeux rivés au sol. Le passager l’avait remis à sa place et il savait parfaitement que cet interrogatoire était purement discriminatoire.

Mais, imaginons la même scène dans un endroit isolé, il y aurait eu un dérapage plus conséquent c’est certain.

C’est la nouvelle configuration de la France décomplexé ou la‎ dérive pourrait laisser libre cours à l’esprit machiavélique. Voilà une scène qui pourrait bien s'étaler aux structures institutionnelles, et pourquoi aux entreprises dans lesquelles on trouve moult petits chefaillons déjà dans la toute puissance d’ailleurs.