28 janvier 2011

Molex : Voyage en 90' au coeur des ravages des patrons voyous

Le Premier ministre est formel : En 2011, le chômage va reculer ! Ce qui devrait faire rigoler, s'ils en ont encore le coeur : "les Molex". Si le gouvernement les a oublié, ce n'est pas le cas d'Arte qui diffuse ce soir un film sur leur combat !

La dernière visite, d'une entreprise par François Fillon aura été pour Microssoft, à Issy les Moulineaux. Le même jour, il faisait une déclaration sur l'état de l'emploi en France : " (...) Nous avons enregistré des chiffres du chômage pour le mois de décembre qui sont mauvais (...) on est maintenant sur la reprise, a poursuivi M. Fillon. "On va se battre (...) Je suis convaincu qu'en 2011 on va faire reculer le chômage" grâce à la croissance et "aux mesures prises" par le gouvernement (...) " - AFP/Google

Il est dommage qu'il n'ait pas préféré faire cette déclaration à Villemur-sur-Tarn, cette petite commune où se situait l'entreprise Molex, dont les salariés sont tous restés "sur le carreau". Après tout, le courage c'est inné. Et il faut dire qu'il y en a fort peu dans ce gouvernement !

Courage qui s'est limité en ce qui concerne notre président, à une formulation tonitruante en 2009 sur les : "dégâts causés par les patrons voyous (qui) sont considérables"

En ce qui concerne les salariés de Molex, le 9 novembre dernier, le Ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie, au nom de Christian Estrosi (alors ministre de l'industrie) publiait le communiqué suivant

" (...) A la demande du Ministre, son cabinet a reçu en compagnie du liquidateur mandaté par le tribunal de commerce de Paris, lundi 8 novembre au matin, les représentants du groupe Molex, qui lui ont fait part de leur intention d’accepter de renouer le dialogue, l’objectif étant, bien entendu, de parvenir à un accord sur le paiement dans les prochaines semaines par le groupe Molex des sommes dues aux anciens salariés. Suite à la décision brutale du groupe Molex de cesser le paiement du plan social, le ministre chargé de l’industrie avait indiqué qu’il utiliserait l’ensemble des voies de droit possibles contre le groupe Molex si celui-ci ne versait pas l’intégralité des sommes dues. Christian ESTROSI avait par ailleurs appelé les constructeurs Renault et PSA à cesser leur relation commerciale avec Molex (...) "

Puis, pour cause de remaniement ministériel, Christian Estrosi est retourné, s'occuper à plein temps des Alpes Maritimes. Depuis, son successeur Eric Besson, plus préoccupé par la la généralisation de l'accès à Internet haut débit et la fusion (contestée par l'UE ) des différentes autorités de gestion des fréquences, n'a semble t-il même pas ouvert le dossier Molex.

Et oui, braves gens, que valent ces quelques salariés d'une industrie française qui n'en finit pas de mourir à côté du prestige de l'internet ?

Alors, selon la logique communicante du gouvernement et de sa majorité, les Molex et toutes les autres victimes de patrons voyous ou de la crise, dont ils ne sont pas responsables, devraient se fondre dans le paysage, refaire leur vie et se réinventer un futur !

Mais savez-vous, mesdames et messieurs les ministres et députés de la majorité ce qu'on enduré ces gens, ce qu'ils ressentent et leur vision de l'avenir ?

Pour cela, il faudrait que vous preniez le temps de regarder : " Les Molex des gens debout », le 90 minutes sur le combat des Molex réalisé par José Alcala sera diffusé ce soir à 23 heures sur Arte" Vous y apprendriez ce qu'est la réalité de ceux, à qui vous ne savez demander, que de "s'adapter à la nouvelle donne économique" !

Vidéomaton des salariés de Molex licenciés - Jean-Louis, 39 ans, et 20 ans d'ancienneté


Extraits de l'interview de José Alcala, qui a suivi pendant un an, les salariés de Molex, luttant pour empêcher la fermeture de leur usine, par le journal La Dépêche

Pourquoi un film sur les Molex ?

" (...) Le 23 octobre, l'annonce de la fermeture de l'usine de Villemur a tout de suite été très médiatisée. Et le 6 novembre la manifestation silencieuse de 4 000 personnes dans les rues du village a montré la détermination de toute une communauté. Je suis arrivé le 31 décembre 2008 à Villemur et avec ma femme on a décidé de passer le réveillon avec les Molex. Le mouvement était profond. C'était palpable. Il y avait une entente très forte entre tous les syndicats qui ont lutté main dans la main presque jusqu'à la fin.

Quel regard portez-vous le dépôt de bilan de Molex ?

C'est une sanction évidente à l'égard des représentants du personnel. Une fois que les salariés ont gagné leur procès contre la direction et le cogérant, ils ont décidé d'aller plus loin en déposant plainte pour licenciement abusif. Mais la sanction ne s'est pas fait attendre. La direction de Molex a d'abord essayé de se justifier en évoquant la faillite de la société chargée de solder le plan social, pour finalement laisser les 19 représentants du personnel sur le pavé. Ils ne toucheront jamais leur prime de licenciement, à moins que l'État y pourvoit à la place de Molex, ce qui est peu probable (...) "

L'Express ajoute : " (...) Veillée devant les entrepôts, bivouac de Noël, manifestations, faux procès, mensonges des politiques, grévistes humiliés, bassesse des dirigeants, la caméra capte tout, sur tous les fronts. Comme à la guerre. Car c'est bien de cela qu'il s'agit (...) "

Mais si vous regardez pas, aucune importance, car il ne fait nul doute que les français seront très nombreux, à regarder les conséquences de vos promesses et ... le constat de votre échec !

Les Molex, des gens debout par José Alcala. Vendredi 28 janvier, 23 heures. Arte.

Crédit photo
La Dépêche

4 commentaires:

gauchedecombat@gmail.com a dit…

j'ai eu vent de ce reprotage que je vais surement regarder. Molex est pour beaucoup l'un des symboles du libéralisme carnassier, cupide et sans la moindre morale.

Mais bon sang, l'ami de Slovar, quand est-ce que tu te décides à mettre un bouton tweeter sous tes billets, q'uon puisse les retweeter quand on n'est pas chez soi ?

GdeC a dit…

merci ! j'avais pas vu la barre...

des pas perdus a dit…

Pour compléter parce qu'hélas; il n'y a pas que des patrons voyous...

http://www.despasperdus.com/index.php?post/2009/10/01/Molex%2C-Lagarde%2C-Fillon%2C-une-t%C3%A9n%C3%A9breuse-affaire...

muondo a dit…

excellent blog!bravo!