14 septembre 2006

Qui sont les propriétaires de la France ?

Beaucoup de français sont copropriétaires de leur résidence et font appel à un syndic de copropriété pour administrer celle-ci.

Que se passerait-il si le syndic décidait de vendre les espaces verts, les parkings et les locaux communs à d’autres personnes physiques ou morales sans reverser un centime aux copropriétaires ?

Nul doute que le syndic serait condamné lourdement pour abus de pouvoir et escroquerie !!! Le syndic dispose d’un mandat et ne peut outrepasser celui-ci.

Le renouvellement de son mandat ou les poursuites à son égard relève du syndicat des copropriétaires. Démocratique me direz vous ?

Mais qu’en est-il des différentes instances élues qui gouvernent notre pays ?

Prenons maintenant l’entreprise Gaz de France. Cette entreprise qui a été financée en ce qui concerne son développement par l’impôt des français semble devoir être privatisée par les « syndics » de la maison France.

Quel recours ont les français ? Aucun. Combien leur sera versé dans l’opération ? Rien.

Que disent les pouvoirs publics à ce sujet ?

"Il faut désendetter la France et créer un champion mondial de l’énergie". Tout à fait d’accord mais sont-ce les français qui ont plombé volontairement les comptes de la nation ou leurs dirigeants ?

Un leader de l’énergie : Oui, mais si chaque foyer fiscal recevait des titres du nouveau groupe puisqu’ils en sont (jusqu’à privatisation) copropriétaires.

En fin de compte, à quoi ont été utilisées les sommes issues des privatisations : Trois utilisations de ressources nettes :


Le remboursement de la dette émise,

Le financement des dépenses courantes

Et la capitalisation ou la recapitalisation des entreprises du secteur public (éventuellement en vue d’une meilleure privatisation)

Il en est de même pour toutes les privatisations industrielles ou tertiaires réalisées depuis quelques années. S’il s’agissait d’entreprises créées de toute pièce par des capitaux privés on pourrait considérer que les français ont utilisé un service ou des produits et qu’une fusion ou un changement de propriétaire relève exclusivement des actionnaires. Mais lorsqu’on a livré France Télécom pour partie aux actionnaires privés, a-t-on demandé aux « actionnaires contribuables » leur avis ? Quelle a été leur contrepartie ?

Car, à bien y regarder de plus près, qui a donné mandat aux élus de la nation pour se débarrasser de biens qui ne leur appartiennent pas ?

Lorsque le ministre des finances annonce que l’état doit vendre une partie de son patrimoine immobilier, est ce le sien ou celui des français ?

Le débat que je lance coïncide avec le train de restrictions concernant la couverture santé et l’avenir des retraites. Vous avouerez qu’il est assez cocasse qu’après avoir préparé financièrement la transmission des plus beaux fleurons de l’industrie et des services de leur pays, il se trouve des ministres ou élus qui viennent expliquer aux français qu’ils vivent au dessus de leurs moyens ?

Enfin, il faut être enthousiaste puisque les français pourront toujours redevenir copropriétaires des entreprises privatisées au bord du dépôt de bilan ou de la cessation d’activité pour mieux les recapitaliser et les rendre au marché en bonne santé.

Il est temps d’interroger de façon régulière les propriétaires de la maison France au lieu de brader son patrimoine. Les mandats électoraux sont courts et nul ne peut demander raison à ceux qui ont décidé par idéologie ou incompétence de la richesse du pays.

Gouverner ne veut pas dire se substituer. Il est temps que les français demandent et obtiennent systématiquement des comptes sur l’utilisation de la richesse et du patrimoine national.

Alors, plutôt que 130 000 amendements ou la menace d’un 49.3 pourquoi pas un référendum pour savoir ce que les propriétaires du pays en pensent ?

Crédit photo :

Fondation patrimoine
Fañch Ar Ruz

2 commentaires:

Adamantane-freemen69 a dit…

La métaphore du Syndic est bien trouvée...pour celles et ceux qui travaillent au sein d'un conseil syndical.
Cela hélas ne dit rien ni aux 3/4 de copropriétaires qui ont choisi cette formule pour que c'en soit d'autres qui règlent gratis pro deo (comment règler gratis, d'ailleurs ?)des problèmes que, propriétaires isolés, il leur faudrait bien affronter.
Ni à ceux des locataires qui ne sont pas propriétaires ailleurs.

Ceci dit, la métaphore est tout de même "puissante". Pas mal de citoyens se reposent sur d'autres du soin de règler des problèmes, ou de poser des questions...et de plus n'hésitent pas à râler si l'issue ne leur est pas favorable.

Qui est propriétaire de sa propriété? La taxe foncière est-elle un loyer ? Personnellement je penche, avec l'âge, vers cette interprétation.

Bien cordialement.

pvnam_2 a dit…

«.mini--spam.»
Revendique le SÉPARATISME en Europe !!!

--- Tous différents!... Tous égaux!...
--- C'est-à-dire, tous les Peuples - de même les Peuples de moindre profit démographique, de même les Peuples de moindre profit économique - doivent posséder le Droit d'avoir SON espace dans la Planète.
--- Il y a une MINORITÉ d'Indigènes Européens [lesquels prétend être dans la planète, avec Dignité, Courage et Détermination... 'en cherchant' la Survie de SON Identité Ethnique] qui possède le Droit de revendiquer le Légitime Droit au Séparatisme : - la constitution d'Espaces de Réserve Naturelle - pour la conservation des Identités Ethniques Autochtones.
[ Voir: http://separatism-50-50.blogspot.com/ ]


---1---> Ils existent Peuples de Volonté Bonne--> ces Peuples n'ont pas problèmes à reconnaître que doivent exister (dans la Planète) des Réserves Naturelles de Peuples Indigènes -> pour la conservation des Identités Ethniques Autochtones.
---2---> Par contre, les Prédateurs Insatiables [les immigrés et les fils d'immigrés] - comme ils prétendent Occuper et Dominer de plus et plus territoires - ils n'acceptent pas que les Peuples Autochtones possèdent LEUR espace dans la Planète.


--- Les Prédateurs Insatiables [les immigrés et les fils d'immigrés] sont appuyés:
-1- Par les Capitalistes Sauvages : ils prétendent réaliser une SUBSTITUTION DE LA POPULATION en Europe : l'Europe doit être occupé et Dominé par des Peuples(Races) de plus grand revenu démographique ; par conséquent, économiquement plus rentables ;
-2- Par les 'Clowns-Éthiques' européens: ils prétendent jouir l'existence de personnes qui payent les Pension de Retraite [malgré... ils ne constituer pas une Société où se procède au Renouvellement Démographique !!!]