21 février 2007

Communiqué de Providentielle 2007

De fidèles lecteurs de Slovar les nouvelles m’ont demandé de publier le texte fondateur de leur mouvement qu’ils ont baptisé Providentielle 2007.

Rendre les citoyens acteurs de leur destin Dette abyssale, économie atone, crise de la confiance démocratique, de l’emploi, du logement, réflexes sécuritaires et égoïstes, tout a été dit, écrit, réécrit.

Alors une seule question : pourquoi la France tarde-t-elle tant à résoudre des problèmes que nos voisins Européens sont en voie de traiter ?


Manque de temps, de ressources, de talents, de consensus collectif ?


Nous pensons qu’il s’agit simplement et avant tout du manque de courage résultant d’un système politique vermoulu.

Ce courage, qui consiste à dire la vérité, sans fard, à prendre les décisions qui s’imposent. Pour animer un pays, une collectivité, il faut avoir de vraies convictions, pour FAIRE sans penser à DURER !


Que dire en effet d’un système qui permet a un élu de « faire carrière » en cumulant des mandats simultanés ou successifs, sans jamais être comptable des promesses non tenues ou de l’absence de résultat !


Sérieusement, comment demander a un élu d’engager des réformes courageuses, si sa perspective se limite a sa seule réélection.

C’est la raison pour laquelle, des rapports et analyses justes et féconds dorment au fonds des tiroirs, condamnés par le manque de courage politique.
Il s’agit bien d’un verrou qui bloque toute possibilité de réforme et condamne la France à l’immobilisme.

Depuis des années, nous travaillons cette question, nous considérons que c’est la MERE DE TOUTES LES REFORMES, préalable à toutes les autres. Prenons les choses dans l’ordre. Avant de promettre tout et souvent le contraire de tout, faisons en sorte que nos élus soient impliqués, disponibles et compétents, sans tentation au présent, ni crainte pour leur futur.

La fin du cumul des mandats. Un statut de l’élu juste et sécurisant. Un accès pour un nombre significatif de citoyens au référendum d’initiative citoyenne. Un vrai pouvoir de sanction, sans faiblesse, alloué à la Cour des Comptes. Tout candidat sérieux à la magistrature suprême doit s’engager sur ces bases. Nous allons nous efforcer de peser en ce sens, par le canal de ce blog et des réseaux et cercles acquis à cette urgence.

Providentielle 2007


Slovar souhaite bonne chance et longue vie à cette initiative citoyenne

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,
Ni Ségo, ni Sarko, moi j'ai décidé de voter Henri... C'est un candidat que j'ai trouvé sur le web, www.desirdhenri.fr, des gens qui devaient aussi en avoir marre et qui ont monté un site, ou plutôt un blog, présentant leur candidat virtuel. Ils sont allés jusqu'au bout de leur connerie, avec des vidéos en ligne et tout. Et comme dit Didier Super, mieux vaut en rire que de s'en foutre...

Place a dit…

Bonjour,

Nous vous présentons "Place" un documentaire de 61 minutes qui revient sur le mouvement social du printemps 2006.
Fin mars 2006, des étudiants décident d'occuper la place du parlement de Rennes afin d'y créer un espace de vie et de débat au sein du mouvement contre le cpe et la loi dite pour l'égalité des chances.
Durant 17 jours, étudiants, sans domiciles fixes, salariés, chômeurs et riverains confrontent leurs points de vue et leurs modes de vie, réinterrogeant les outils de la démocratie et le vivre-ensemble.
Il s'agit pour tous de remettre du politique sur la place publique.

"Place" est un documentaire libre de droit (copie et diffusion) selon les termes de la licence
Créative Commons by-nc-nd 2.0 (Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification)*
afin qu'il soit disponible et visible par tous.
Vous pouvez donc librement et légalement partager et organiser vos projections en téléchargeant le documentaire sur :

http://place.doc.free.fr

Ou voir le film en streaming :

http://www.dailymotion.com/place-doc
http://place-doc.blip.tv/

Nous pouvons également vous envoyer un dvd ou une mini-dv par voie postale, contactez-nous via mail. Enfin, si vous souhaitez favoriser la diffusion de ce documentaire et d'autres à venir,
communiquez largement ce mail à vos réseaux.

Trés cordialement,