16 avril 2008

Eric BESSON (ré)invente le Web

Monsieur BESSON (rendu célèbre par son départ en fanfare pendant la campagne présidentielle durant laquelle il n'a pas hésité à passer de gauche à droite) est devenu en plus de ses fonctions prospectives et de notation des membres du gouvernement responsable du développement de l'économie numérique.

Ce nouveau portefeuille a donné lieu à une lettre de mission

Dans un texte disponible sur le site Premier Ministre - Il a déclaré vouloir :

Accélérer la mutation de notre économie vers les nouveaux modèles de diffusion des contenus, dans les domaines de la presse, de l’audiovisuel ou de la musique. Eric Besson a souligné qu’il souhaitait qu’"Internet devienne un formidable espace de liberté et d’échanges, sans devenir une zone de non-droit" ;

Merci Monsieur BESSON de nous permettre à court (ou moyen ?) terme de pouvoir lire la presse en ligne, de regarder des films ou émissions sur nos ordinateurs participer à des sites de contenus collaboratifs, de pouvoir télécharger de la musique et de pouvoir discuter dans des forums. Nous en rêvons tous !!!!

Je vous propose que Le Monde, Le Figaro, Libération, La Tribune (entre autres) soient disponibles en ligne. Créer des sites de contenu communautaires avec des noms amusant comme AGORAVOX ou Le Post où les gens s'essayeront à l'écriture citoyenne, vous en pensez quoi ?

Pour la musique, que penseriez-vous de créer des sites de téléchargement ou de d'écoute avec des noms rigolos comme : iTunes ou Deeser ?

Et puis je trouve qu'il serait intéressant que les français puissent avoir accès à des sites "communautaires" que l'on pourrait baptiser : "Réseaux sociaux" Pas mal comme nom ?

- développer les usages (éducation, télétravail, applications dans le domaine de la santé, commerce électronique, création de jeunes entreprises innovantes,...) et faire des nouvelles technologies un instrument de modernisation des services publics : mise en ligne généralisée des formalités, guichets uniques "virtuels" pour les particuliers comme pour les entreprises.

Un grand nombre de salariés seront ravis de savoir que le télétravail et le E-learning vont être disponible sous peu et que les consommateurs auront la possibilité de passer commande de leurs produits préférés sur le Net.

Au fait, Monsieur le ministre, si je vous propose le nom de "startup" pour les jeunes entreprises innovantes, ça pourrait vous plaire ?

Je propose aussi que vous mettiez en ligne un site Web qui donnerait accès à des services de l'Etat pour effectuer des formalités sans se déplacer. Ce site je vous propose de lui donner le nom de Service Public . Pas mal non ?

Et puis , si vous pouviez faire qu'on puisse déclarer sa TVA et faire ses déclaration sociales sur d'autre site Web ce serait super pour les entreprises !!!

Et puis si vous pouviez faire que les services financiers soient aussi disponibles sur le Net ... Bon, allez, je sais qu'il faudra du temps pour trouver et financer les créateurs. Peut être qu'on pourra en trouver et que vous pourriez leur donner le nom de "Business angels" ? Non, je rigole, c'est même pas français.

En attendant, Monsieur le Ministre, merci de nous faire rêver. C'est pas courant ces derniers temps de plan de rigueur ...Pardon de "gestion sérieuse"

1 commentaire:

alain a dit…

Comme quoi les nouveautés naissent de l'oubli !!!