27 mai 2008

"À bas la société spectaculaire-marchande" - Anonyme 1968

Nicolas Sarkozy a commencé sa journée très tôt vers 5 heures du matin en se rendant aux halles de Rungis à la rencontre de la «France qui se lève tôt». Le Président a visité les étals des bouchers, des fromagers, des fleuristes, mais pas des poissonniers en pleine crise des pêcheurs. Carla Sarkozy, présente, a refusé les tartines qu'on lui a proposé.

Bravo. Mais ne se dirige t-on pas vers une réaction des producteurs de tartines ? Son époux devra t-il s'excuser publiquement et même manger deux fois plus de tartines pour éviter un conflit social lourd de conséquences ?

Très inspiré par cette visite Nicolas Domenach donne comme titre à son article : " Sarkozy fait don de sa femme à la France"

Extraits :

François Mitterrand avait la Roche de Solutré. Nicolas Sarkozy a Rungis. Une chambre froide ? Non, une chambre ardente… Il s'y sent inspiré. Plus encore qu'au plateau des Glières dont il a voulu faire un centre de pèlerinage symbolique !

Le marché de Paris reste son lieu de prédilection. Sa campagne avait pris son essor là après son lancement à la porte de Versailles. Il aime cette palpitation d'hommes et d'entrailles, ces odeurs fortes et ces forts des Halles à la virilité gaillarde et fraternelle.

Comme eux, il adore le Tour de France, le foot, les femmes, les bourrades amicales, les bonnes blagues et le travail bien fait. C'est sur ce thème d'ailleurs qu'il avait effectué son premier déplacement de campagne si réussi.

Il avait d'ailleurs la tenue adéquate : blanc sur blanc avec pull noir à col roulé parce qu'il y fait froid. Aujourd'hui, c'est cravate costume, tenue de responsable mais sur le terrain. Et refuse la casaque blanche : il faut faire présent mais aussi président. Avant il se voulait un travailleur parmi d'autres qui vantaient le travail bien fait et l'avenir qui devait sourire davantage à ceux qui se lèvent tôt. Mais ça grimace…Source Marianne

Plus grave, l'héritage de Mai 68 n'ayant visiblement pas été "liquidé" par notre hyperactif, on peut lire dans le FIGARO :

Extraits

"Les manifestations sont légion en ce mois de mai, la grogne persiste sur le pouvoir d'achat, les acteurs économiques redoutent la flambée du pétrole et le coût de l'euro. Le climat social n'est guère réjouissant, la litanie des revendications ou des attentes déçues est longue. Alors, comme d'habitude, beaucoup de Français tiennent leurs gouvernants pour responsables de tous leurs maux. Peut-être même davantage aujourd'hui puisque, entend-on ici et là, Nicolas Sarkozy avait tellement promis ... / ... " Le Figaro

Quand même , avec un tel "battant", on pourrait penser que les français retrouve le sourire jusqu'à lui accorder leur confiance : La cote de popularité de Nicolas Sarkozy est en baisse d’un point rassemblant seulement, selon le journal du Dimanche, 31 % d’opinions favorables. Source IFPO 26/05/2008

Enfin, pas de panique puisque le prochain album de la première dame est annoncé. Son nouvel album «tendance folk» s'appellera "Comme si de rien n'était" et devrait sortir selon sa maison de disques le 21 Juillet prochain. Il avait été initialement annoncé pour la fin du mois d'août.

Pas certain que ce titre hautement évocateur ne fasse l'unanimité chez les français !!!

Crédit photo
Dont miss

1 commentaire:

Les RG a dit…

A voir le sourire crétin et les yeux écarquillés de la morue ,et les soubresauts du maquereau, on comprend que la Kate Moss et son agité du bocal avaient déjà sniffé de la farine, ça coupe l' appétit et surtout ça coupe des réalités ces prises - là.Soit ils sont plus cons que nature, soit ils se bourrent le pif !