15 octobre 2008

François "OUI-OUI" FILLON contre les paradis fiscaux

C'est nouveau et franchement, ça fait sourire : " Fillon part en guerre contre les paradis fiscaux" et c'est à lire sur le site Web de Challenge : " "Des trous noirs comme les centres off shore ne doivent plus exister", a lancé le Premier ministre François Fillon à l’Assemblée nationale, mardi 14 octobre.

"Leur disparition doit préluder à une refonte du système financier international", a-t-il ajouté. Le ministre français du Budget, Eric Woerth, avait annoncé le 29 septembre son projet d’organiser une réunion regroupant les pays de l’OCDE pour "relancer le combat contre les paradis fiscaux".

Au moment où les Etats sont contraints d’injecter des sommes considérables pour venir au secours du système financier, il est en effet légitime de réexaminer ce sujet, véritable serpent de mer. Les hedge funds à l'index

Beaucoup d’observateurs ont ainsi pointé le fait que les "hedge funds", qui n’ont pas été à l’origine de la crise actuelle, mais l’ont propagé en multipliant ses effets toxiques, sont domiciliés dans des centres off-shore. Il y aurait une "cinquantaine" de paradis fiscaux dans le monde, représentant "plus de 400 banques, deux tiers des 2000 hedge funds et deux millions de sociétés écrans qui géreraient quelque 10.000 milliards de dollars d’actifs financiers", a ainsi détaillé l’ONG Transparency International France ... / ... Source Challenge

On connaissait déja les belles histoires de l'oncle Paul, les contes de ma mère l'oie et les aventures de OUI OUI mais "François contre les paradis fiscaux" avouez que ça a toutes les chances de devenir un best seller.

Hedge funds : On a régulièrement entendu ce nom ces dernières années. Les spécialistes financiers les présentaient comme les "enfants turbulents de la finance" et nombreuses sont les banques y compris françaises qui (comme on dit en langage populaire, vous savez celui des contribuables) y ont tâté.

Hedge Fund : Définition d'un site Web spécialisé (Vernimmen)

Les hedge funds, contrairement à leur nom qui signifie couverture, sont des fonds d'investissement non cotés à vocation spéculative. Ce sont des fonds spéculatifs recherchant des rentabilités élevées et qui utilisent abondamment les produits dérivés, en particuliers les options. Ils utilisent l’effet de levier, c’est-à-dire la capacité à engager un volume de capitaux qui soit un multiple plus ou moins grand de la valeur de leurs capitaux propres. Les hedge funds présentent l’intérêt d’offrir une diversification supplémentaire aux portefeuilles « classiques » car leurs résultats sont en théorie déconnectés des performances des marchés d’actions et d’obligations.

Définition pour "les nuls"par le site La finance pour tous

Les hedge funds sont des fonds d’investissement d’un type particulier. Il n’existe pas de définition légale, précise et formelle du terme. Le terme lui-même est trompeur. La traduction littérale en français est « fonds de couverture », c’est-à-dire se livrant à des placements de protection contre les fluctuations des marchés considérés. Une telle définition devrait les faire pencher du côté des fonds sans risque ; or, au contraire il s’agit de fonds particulièrement risqués, beaucoup plus risqués que les fonds communs de placement (OPCVM) .Pourquoi ?

Ils sont peu ou pas réglementés. A la différence des fonds d’investissement destinés au grand public, une part importante des fonds peut être investie en actifs illiquides ou complexes. Ils utilisent massivement les techniques permettant de spéculer sur l’évolution des marchés, à la baisse comme à la hausse (utilisation massive de produits dérivés, de la vente à découvert et de l’effet de levier). Ils sont peu transparents et souvent implantés dans les paradis fiscaux.

Leurs gérants y investissent une part de leur patrimoine et prélèvent des commissions très importantes en fonction de la surperformance du fonds. Cela les incite à faire prendre aux fonds des risques de marché importants. En général, les investisseurs ayant déposé de l’argent sur ces fonds, ne peuvent réduire leur participation à tout moment mais seulement à certaines périodes prédéterminées.

Au cours des dix dernières années, les hedge funds ont enregistré une croissance rapide. On estime qu’aujourd’hui près de 10 000 fonds sont opérationnels dans le monde et qu’ils gèrent 1 426 milliards de dollars d’actifs, soit plus de 700 % de plus qu’en 1995 ! ... / ...

Voila un peu mieux expliqué les trous noirs évoqués par le Premier Ministre. Trous noirs au demeurant qui ne font pas partie des plans de relance des Etats et qui pourraient bien accroître la descente aux enfers du système financier mondial !!!

De son côté Eric Woerth lui parle de son projet d’organiser une réunion regroupant les pays de l’OCDE pour "relancer le combat contre les paradis fiscaux.

Au delà du fantasme, c'est quoi au juste les paradis fiscaux ?

L'OCDE établit chaque année une liste des paradis fiscaux non coopératifs. L'OCDE applique des critères assez restrictifs pour déterminer le caractère de paradis fiscal d'un pays :

Au premier plan, le fait que la juridiction concernée applique des impôts inexistants ou insignifiants, mais ce critère n'est pas suffisant car l'OCDE reconnaît que toute juridiction a le droit de décider d'appliquer ou non des impôts directs et, dans l'affirmative, de déterminer le taux d'imposition approprié. Les autres facteurs nécessaires pour qu'une juridiction soit considérée comme un paradis fiscal par l'OCDE sont une absence de transparence dans l'application de la loi fiscale, l'absence d'échange de renseignements à des fins fiscales avec les autres administrations et le fait que l'absence d'activités substantielles soit admise.

Depuis que l'OCDE a mis en place des outils de lutte contre les paradis fiscaux, 33 juridictions ont pris des engagements en matière de transparence et d'échange effectif de renseignements et ont été retirées de la liste.

Les juridictions qui n'ont pas encore pris d'engagement en matière de transparence et d'échange effectif de renseignements sont

Amérique
* Antilles néerlandaises
* Bahamas
* Territoire d'outre-mer autonome (Royaume-Uni) Bermudes
* îles Caïmanes
Asie
* Bahreïn
* Hong Kong
* Singapour
* Émirats arabes unis
Europe
* Chypre
* Guernesey
* Île de Man
* Irlande
* Jersey
* Luxembourg
* Malte
* Royaume-Uni
* Suisse

Il est bon de rappeler que le Président de l'Eurogroupe est Jean-Claude JUNKER actuel Premier Ministre du Luxembourg. Amusant non ?

Une question vous taraude : Comment les particuliers peuvent-ils trouver des adresses leur permettant d'abriter leur argent dans ces paradis fiscaux ?

C'est assez simple, le citoyen Lambda lance une recherche sur GOOGLE avec la requête :"paradis fiscaux" Il y trouvera quantité de réponses commerciales (liens payants) :

1.Création Société Offshore
Le seul spécialiste en France Paiement à livraison.
2.Création société Offshore
Solutions clé en main: constitution Compte bancaire et domiciliation
3.Abroad Offshore
Spécialiste de la société offshore Professionalisme & confidentialité

Puis en partie droite :

1.Société Paradis Fiscaux
Ne s'improvise pas ! Conseil &
Accompagnement Efficace & Discret.

2. Offshore en Angleterre
Cabinet Francophone depuis 10 ans
en Angleterre

3. Offshore Angleterre 799 €
Pack de création de société
Tout compris et en 24h !

4. Création société Offshore
L'expertise suisse au service
de votre optimisation fiscale

5. Societe Offshore
Fournisseur de societe offshore
Seychelles et Ile Maurice

6. Création Société Offshore
Ouverture compte bancaire Offshore
Virtual Office, ATM, GSM/VOIP

7. Sociétés offshore
60 pays dans le monde
conseils et études de cas gratuits

8. Tax Free IBC
Belize Offshore Company
Registered agent, address, banking

On peut également trouver sans la moindre difficulté un ouvrage portant le joli nom de "Avec le "guide fiscal pour la création de société à l'étranger" qui se présente de la façon suivante : que vous soyez un particulier ou un professionnel, vous trouverez toutes les solutions pour savoir comment utiliser les paradis fiscaux, sans risquer les foudres de l'administration " Vous pouvez même consulter gratuitement un Extrait du Guide

Imaginez que pour la recherche, nous nous sommes limités à la langue française .... Alors, lorsqu'on compare l'effet d'annonce à l'état de fait, on se dit que notre Premier Ministre a du abuser de la lecture de "OUI OUI découvre la mondialisation" ou qu'il se paye notre tête ... une fois de plus, car afin de mettre fin à ces paradis fiscaux, il faudra si on s'en tient à la seule l'Union Européenne obtenir l'accord des 27 membres.

Ce qui est, tout le monde le sait, impossible

Dis, François, raconte nous encore une belle histoire ...


1 commentaire:

Peuples a dit…

bonsoir

bienvenue sur ma blogroll.

à +