29 décembre 2008

Nick & Carla are back in France

Il faudra s'y faire : Ça y est, fini la pose, c’est aujourd'hui que Nicolas et Carla Bruni rentrent de leurs vacances au Brésil. Que dire de ce voyage, qui aux yeux des habituels communicants de l'Elysée, était une récompense justifiée, pour avoir sauvé le monde, refondé le capitalisme, créé le "machin" UPM et fait voter un plan climat (dont n'importe quel débutant sachant lire découvrira qu'il contient tellement d'exemptions qu'il en est risible) "historique"

Ils ajouteront que le Président n'a jamais durant son séjour cessé de penser à la crise et au pouvoir d'achat tant aimé et proclamé par lui.

Et bien que ce voyage d'affaires /agrément n'a pas été aussi parfait que prévu. Et oui, notre "tout puissant" a connu quelques désagréments pendant ce voyage.

L'hôtel tout d'abord :

Leur hôtel tout d’abord a suscité la polémique. Alors que c’est la crise en France, nos deux amoureux ont posé leurs valises au Resort Twai, un petit paradis 5 étoiles, situé sur une plage isolée d'Itacaré, une petite ville à 430 km au sud de Salvador de Bahia, dans le nord-est du Brésil.

La presse brésilienne

Les fins limiers de la presse brésilienne ont retrouvé notre Président, qui s'était pourtant bien gardé de révéler le lieu de ses vacances. Nicolas Sarkozy et son épouse, Carla Bruni, ont passé Noël au Txai Resort, un chic hôtel de la ville très touristique d'Itacaré, au sud de l'état de Bahia et au nord du Brésil. Une information évidemment non confirmée par l'Elysée, mais par le site de la station balnéaire: «Le Président Nicolas Sarkozy passe les fêtes de fin d'année à Itacaré. Pour ses vacances, il ne s'est pas trompé. C'est un des plus beaux endroits du littoral brésilien. Faites comme lui! Venez découvrir ce petit coin de paradis».

Et deuxième point noir : le harcèlement des médias ! En effet, d’ordinaire, le Président et la première Dame de France adorent poser pour les photographes, là non ! Du coup, quand jeudi 25 décembre, le site du très sérieux quotidien libéral O Globo a publié une photo du couple en train de faire son footing sur la plage d'Itacarezinho, Nicolas a aussitôt décroché son téléphone pour se plaindre auprès du président Lula.

C'est pas en France qu'on verrait ça ma bonne dame !!! En effet, les journaux et magazines s'y tiennent correctement puisqu'ils ne publient de photos qu'après y avoir été invité. A vous donner envie de prendre ses vacances au Fort de BREGANCON (au fait la piscine réclamée par la précédente épouse du Président a t-elle été terminée ?)

D'ailleurs, pendant ce temps là, les chaines de télévision publiques fourbissent leurs armes en vue de la disparition de la publicité à tel point que des spots de communication et des affiches de rue annonces le nouvel horaire de soirée à venir et remercient les téléspectateurs de leur fidélité. La preuve de cette "combativité", vous en voulez un témoignage ?

France 2 diffusera jeudi 1er janvier en deuxième partie de soirée un documentaire sur Carla Bruni-Sarkozy, tourné à l'occasion de l'enregistrement de son troisième album "Comme si de rien n'était", indique le site internet de la chaîne dimanche. Dans ce documentaire de 69 minutes, le réalisateur George Scott revient sur la carrière musicale de l'épouse du président de la République : ses premières collaborations avec Julien Clerc pour qui elle a écrit plusieurs textes, son premier album "Quelqu'un m'a dit", puis son deuxième "No promises".

Vraiment des rebelles à la tête de la télévision publique ... pas comme ces fouille m.... brésiliens


Sources
Gala
Le Monde
People Première

Crédit Photo
Europe1
Gala

3 commentaires:

sKaLpA a dit…

bientôt la télé nous les montrera en toute intimité, chouette!

b.mode a dit…

A 5000 euros la semaine,si si, l'hôtel c'est donné !!!!

Yann a dit…

Elle n'est pas belle la crise ?