04 mars 2009

Nouvel organigramme de l'UMP : Des sunlights et un refondateur du capitalisme

Le nouvel organigramme de l'UMP, qui se prépare doucement à devenir le "Mouvement Populaire", (on en rit encore et toujours) a déclenché des réactions diverses.

En effet, l'arrivée de David Douillet (déjà très engagé sous Chirac) et de Gilbert Montagnié font réagir un certain nombre d'observateurs de la vie politique française.

Pourtant, comment s'offusquer, alors que l'UMP avait déjà dans ses rangs une impressionnante brochette d'artistes. au point de pouvoir revendiquer comme l'écrit Marianne le nom d'Union pour un Mouvement People

De la famille Halliday (tiens, il devait revenir celui là, si le bouclier fiscal était voté !!!) au Doc Gyneco, à Faudel, en passant par Stevy sans oublier les Clavier et Réno, il est clair que les français se sont habitués à découvrir chaque semaine qu'un de nos artistes était devenu un militant du "travailler plus pour gagner plus" et du "ensemble tout est possible"

Beaucoup ont oublié que c'est Claude Chirac qui avait lancé cette chasse aux divers people afin d'améliorer l'image de son Président de père. Un Président plus tard, nous assistons à la même démarche ... avec une indifférence apocalyptique du côté des français.

Ces peopleries ont néanmoins éclipsées une nomination à un poste déterminant au sein de l'UMP. Alors que la presse faisait ses choux gras sur Douillet et Montagnié, elle omettait de signaler qu'un homme de talent avait été choisi pour une mission fondamentale. Heureusement Frédéric Lefebvre sur son site nous en fait part : "... Le porte-parole Frédéric Lefebvre sera en charge de la "refondation du capitalisme ..."

Vous restez sans voix ? Nous aussi.

Il faut reconnaître que Xavier Bertrand a fait TRES fort, car nommer à la "refondation du capitalisme" un ex lobbyiste et politicien professionnel dont les seuls faits de gloire récents sont d'avoir réinventé le concept de la blague Carambar c'est un tour de force.

D'ailleurs le CV de Monsieur Lefebvre montre bien ses capacités à refonder ce bon vieux capitalisme

Diplômes: Licence en droit privé, Diplôme d'études approfondies (DEA) enn droit public interne (ministre de Carrière: Collaborateur de Gérard-Henri Mathieu (secrétaire général du groupe Rassemblement pour Paris) au Conseil de Paris (1986-87), Chargé de mission au cabinet de Jacques Chaban-Delmas (président de l'Assemblée nationale) (1987-88), Assistant parlementaire de PatrickOllier (député des Hautes-Alpes) et de Michèle Alliot-Marie (député des Pyrénées-Atlantiques) (1988-93), Attaché parlementaire (1993-94), Chef adjoint de cabinet, chargé de la communication (1994-95) au cabinet de Nicolas Sarközy (ministre du Budget, porte-parole du gouvernement), Conseiller, chargé des relations avec le Parlement au cabinet de Nicolas Sarközyl'Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales) (2002-04), Conseiller parlementaire au cabinet de Nicolas Sarközy (ministre d'Etat, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie) (2004), Chargé de relations avec les élus au cabinet de NicolasSarközy (président du Conseil général des Hauts-de-Seine) (2004-05), Conseiller, chargé des relations avec le Parlement au cabinet de Nicolas Sarközy (ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire) (2005-07), Membre dans l'équipe de campagne de Nicolas Sarközy (candidat à l'élection présidentielle) (2007), proclamé le 20 juillet 2007 Député des Hauts-de-Seine en remplacement d'André Santini (nommé membre du gouvernement), inscrit au groupe Union pour un mouvement populaire (UMP); Adjoint au maire de Garches (depuis 1989), Conseiller régional d'Ile-de-France (depuis 2004), Membre de la Communauté d'agglomération Cœur de Seine, Co-président du Club parlementaire sur l'avenir de l'audiovisuel (depuis 2007)

Pour ce qui concerne le monde des affaires

Pic conseil, dont Frédéric Lefebve était encore l'actionnaire majoritaire en nue-propriété fin 2006, s'unit en 2004 à une autre agence de lobbying, Causalis, sous la marque Domaines publics et vend notamment ses services au Syndicat national des professionnels immobiliers, au groupe Lucien Barrière , à Bouygues, à Altadis, et à Alcatel. En janvier 2005, Frédéric Lefèbvre fonde une société de conseil en communication, Frédéric Lefebvre Conseil et reprend à mi-temps, en juin suivant, ses fonctions de conseiller chargé des relations avec le Parlement après le retour de Nicolas Sarkozy au Ministère de l'Intérieur.

Edifiant non ? Prend garde à toi capitalisme !!!

Quand on vous disait que cet homme a réinventé le concept de la blague Carambar ....

Sources et crédits
L'Express
Wikipedia
Marianne
Crédit et copyright dessin
Goubelle

3 commentaires:

David Burlot a dit…

Époustouflant comme parcours, mais j'ai jamais aimé les blagues carambar.

emachedé a dit…

l'ennemi public n°2, après nicolas sarkozy

frédéric lefebvre surnommé aussi le pitbull ou la hyène de l'ump
Un véritable charognard aux dents longues et à la langue bien pendue, capable de s'exprimer pour ne rien dire sur tous les sujets, y compris ceux qui ne le concernent en rien.

difficile de ne pas revoir la vidéo où il se fait moucher par 3 députés de l'opposition.
La dernière phrase à propos de "la rue" est à méditer longuement:
http://www.cpolitic.com/cblog/2009/01/18/incident-dans-les-couloirs-de-lassemblee-frederic-lefebvre-se-fait-moucher-devant-lci/

Etiam Rides a dit…

Au fond, il y a une grande cohérence dans tout cela:

- d'un côté, on pousse les pipoles en avant (les pipoles sont sympas, pas comme les méchants politiciens)

- de l'autre, on pousse en avant la refondation / moralisation du capitalisme (un capitalisme sympa, pas comme le méchant capitalisme pas moral)

Dans tous les cas, on a une conception très cosmétique de la politique.