04 janvier 2010

Peoplerie de l'UMP : Après David Douillet, Elodie Gossuin rêve de devenir députée !

Non, ce n'est pas un gag !

En effet, l'ex Miss France et Europe, participante à la Ferme Célébrité, qui avait été élue aux dernière régionales, sur la liste de Gilles de Robien et qui brigue un nouveau mandat au Conseil régional de Picardie aux régionales de 2010 a des envies d'Assemblée Nationale.

Doit-on y voir le moindre mimétisme avec la récente élection de l'ancien judoka Douillet ? Car, Elodie, élue sur une liste UMP/UDF, vient de faire part à la presse de son envie de siéger au Palais Bourbon !

On peut lire sur le site Première (TV Mag) qu' : "Elle se présentera sur la liste de droite sans étiquette de Mme la maire de Beauvais, Caroline Cayeux." Elle déclare : "Ce n'est pas un mandat de pacotille, pour ceux qui doutent encore de la sincérité de mon engagement. Je consacre beaucoup de temps à la gestion de mes dossiers. C'est très épanouissant. À terme, mon rêve est de postuler pour un mandat nécessitant un engagement plus important sur le terrain, comme celui de député. Ça me fait rêver"

ça va les chevilles ? Mais, après tout, notre Président de la République nous habitué depuis un certain temps à ce joyeux mélange des genres entre les paillettes et la politique.

"Faute d’avoir une ligne politique identifiée, l’UMP aura été le parti de l’image. Un parti identifiable aux personnalités qui l’incarnent. Et plus précisément à la personnalité centrale et incontournable qui l’incarnait jusqu’ici : Nicolas Sarkozy. Faute de pouvoir remplacer l’irremplaçable, « poste pour poste », par le sympathique mais encore un peu candide Xavier Bertrand, l’UMP a choisi de changer de stratégie. Oubliez l’Union pour un Mouvement Populaire: vive l’Union pour un Mouvement People!" Ecrivait Régis Soubrouillard dans Marianne2 le 3 mars 2009

En effet, nul n'a oublié les soutiens des : Johnny Hallyday, Doc Gynéco, Gilbert Montagné (devenu secrétaire national au handicap de l'UMP), Enrico Macias, Carlos, Henri Salvador, Faudel, Rika Zaraï, Raphaëlle Ricci, Faudel. Paul-Loup Sulitzer, Christian Clavier, Charlotte Rampling, Véronique Genest, Jean Reno, Michou, Arthur, Jean-Marie Bigard, les frères Bogdanoff et le tout nouvellement décoré chevalier de la Légion d'Honneur début décembre 2009 par Nicolas Sarkozy en personne. - Source LCI

Si parmi les sportifs on trouvait : Alain Prost, Henri Leconte, Basile Boli, Philippe Candelero, Bernard Laporte, Christophe Dominici, ainsi Marielle Goitschel., nul n'a oublié l'ascension fulgurante de David Douillet, passé du secrétariat national de l'UMP à un siège de député

Mais quel est le profil de cette "battante" de l'UMP qui aspire à siéger à l'Assemblée Nationale ?

Le parti populaire, n'ayant visiblement pas, fortement communiqué sur le sujet, nous nous sommes rabattus sur son site officiel, où on peut trouver quelques reprises d'articles concernant sa "vocation" et son "engagement" politique

Extraits du défunt magazine Oh la! n° 285

" Dans sa Picardie natale, miss France 2001 figure en position d'éligibilité sur la liste du ministre de l'Equipement Gilles de Robien. Elle a l'habitude d'aller sur le terrain. De serrer des mains, de sillonner la France. Ambassadrice de l'élégance à la française, Elodie Gossuin se lance dans un nouveau défi : celui de la politique ... /...

Pourquoi cette soudaine entrée en politique ? Est-ce une réelle démarche individuelle ou avez-vous été sollicitée ?

J'ai toujours été passionnée de politique. Très jeune, quand on me demandait : « Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ? », je répondais : « De la politique. » Je regardais les débats télévisuels et je voulais comprendre comment fonctionne une mairie, comment on gère une ville… Mais au lycée on m'a plus dirigée vers les sciences, donc je suis partie en faculté de médecine. Après mon élection en tant que Miss France, j'ai souvent parlé de mon goût pour la politique dans les journaux. C'est pour cela que l'on a pensé à moi ... / ... "

Or, on peut lire sur le site Actualité de Star une toute autre version : "Élodie Gossuin-Lacherie a grandi en Picardie, à Trosly-Breuil, un petit village près de Compiègne dans l'Oise. Son ambition était de devenir infirmière ; elle a obtenu un baccalauréat scientifique, option biologie. Elle a étudié à la faculté de médecine d'Amiens puis s'est orientée vers une école de soins infirmiers"

... / ... En quoi consiste votre engagement ?

La région consacre un budget très important à l'aménagement du territoire. Moi, je n'ai pas la capacité de m'engager dans cette voie-là. Je vais plus m'impliquer dans le développement du tourisme : la Picardie a besoin qu'on parle un peu plus d'elle. Pourtant, c'est l'une des régions les plus riches en monuments historiques. Nous avons aussi un littoral magnifique, des universités qui offrent de riches potentialités. On ne parle pas assez de ces infrastructures.

... / ... En quoi vous reconnaissez-vous dans les idées de l'UMP ?

C'est une liste UDF-UMP menée par Gilles de Robien, mais la liste s'appelle « Aimer la Picardie ». Pour le moment, je ne souhaite pas être encartée dans un parti, même si mes convictions sont plutôt à droite. Je m'engage pour le conseil régional et, en France, c'est l'institution la plus apolitique dans la politique ... / ... "

On perçoit bien chez l'impétrante un certain talent dans la langue de bois et les belles biographies ...

Autre coupure de presse parue dans Paris Match n°2866

" Miss Camping, Reine du Muguet, Miss Oise, Miss Picardie, Miss Europe… Elle a gravi tous les échelons pour incarner aujourd’hui une Miss France profonde !

Etre Miss France, ça mène à tout. Conseillère régionale, fermière pour la télévision... et mieux encore. Quand on a été Miss France, on peut tenir sa place dans toutes les circonstances. Mme de Fontenay a fait de «ses» filles, comme elle dit, une troupe de petits soldats dont la plus vaillante est cette Elodie, longtemps sa préférée, celle qui oppose à toutes les péripéties - traite des vaches, arrivée intempestive d'un huissier de justice - le même sourire, la même bonne humeur.

Elodie, toujours prête à monter à l'assaut. Toujours émue à l'idée de représenter la France. ... / ... A 15 ans, elle devenait Miss Camping au Cap d'Adge, à 18, reine du Muguet, Miss Oise, Miss Picardie, avant de rafler les titres de Miss France et de Miss Europe. Elodie a toujours été tarabustée par l'idée d'être la première.

... / ... Au départ, Elodie voulait être infirmière, pour venir en aide aux plus faibles. Les bébés, les vieillards. Et voilà qu'elle avait le meilleur de la charité, les dîners de gala, les réceptions élégantes, les robes du soir, les bijoux. ... / ... Et trouver le moyen de durer. Télévision, cinéma ? Il y a encore tant de marches à grimper, à Cannes par exemple. Mais pas à l'école d'infirmière. «Je n'ai pas le courage de consacrer trois années à un métier formidable, mais très difficile.».... / ... Ce n'est pas ce qu'elle répliqua à Gilles de Robien lorsqu'il lui proposa de s'engager dans la vie régionale. ... / ... Chacun ses convictions mais qu'elle respecte celles des autres. Elle qui se veut si proche des gens et ne cesse de promouvoir le terroir, comment peut-elle critiquer mon entrée dans «La Ferme»? Promotion de la ruralité, contact avec les animaux, choses simples, vraies valeurs, c'est ça notre programme.»

... / ... Son engagement montre que les jeunes de Picardie peuvent réussir.» Pas un faux pas, ni dans la boue ni dans la paille et pourtant du sérieux. Elle jure qu'elle continue, devant le poêle à bois, à potasser ses dossiers.

Elle a rallié la dernière séance du conseil en avion privé, «quoi qu'il arrive, promet-elle, je me rendrai à la prochaine, le 28 mai». Jamais autant de journalistes n'avaient été présents au rendez-vous. «Tous mes collègues exercent une profession. A mes côtés, j'ai un maréchal-ferrant, un médecin, un agriculteur; on ne leur demande pas si leur travail va les empêcher d'honorer leur mandat.» ... / ... "

Nul doute qu'à la relecture de ces deux portraits, l'UMP va lui donner une investiture en 2012 !

En attendant, notre future élue de la nation travaille d'arrache-pied à un son futur programme, puisque sur TF6 les dimanches 19 et 26 avril : Elodie présentait deux primes exceptionnels à 20h40 dont les sujets étaient : "Les sports les plus cons du monde" et "Les inventions les plus cons du monde" !

Mon dieu, nous tremblons pour elle ! En effet, si jamais, David Douillet, grand médaillé d'or et Nicolas Sarkozy avec son grand emprunt y voyaient la moindre ironie, cela pourrait bien, briser une carrière, pourtant si prometteuse !

Et ce serait dommage ! Car comme le disait Brassens : "Au moins, ça nous aurait fait rire un peu" ... et peut être réveillé quelques parlementaires peu éveillés ou amélioré les chiffres de l'absentéisme à l'Assemblée Nationale !


Crédit et copyright photos
Elodie Gossuin le site
France Dimanche
TF6




2 commentaires:

totolezheros a dit…

"Miss Oise",

ouf,

j'avais lu un petit peu vite "Miss Oie"

Anonyme a dit…

Vous savez si cette conne est a la place qu elle occuppe , c est que des gens encore plus cons l ont elue !
Ce n est pas pire que chez nous en belgique , ou les politiques se battent , litteralement , pour avoir les presentateurs tv et les sportifs sur leur liste !
Je ne vote plus , pour ma part , c est perdre un dimanche pour des camelots !!