18 février 2010

Grand emprunt national : 975 000 Euro pour mettre Marianne ... enceinte !

Le grand emprunt national, vous savez celui qui ne sera pas accessible aux particuliers, car "un peu trop coûteux", selon Nicolas Sarkozy.

Et bien l'Etat empruntera 22 milliards d'euros sur les marchés, qui comme tout le monde le sait, sont toujours si mal informés, qu'il était indispensable de faire une campagne de communication pour les avertir !

ça vous étonne ?

Et bien, si vous n'avez pas encore acheté votre journal habituel et découvert les premiers visuels de cette campagne très "franco française", nous allons vous en donner quelques détails : "Le Service d'information du gouvernement (SIG) a lancé mercredi une campagne de communication nationale sur le grand emprunt. Sous le slogan "la France investit dans son avenir", cette publicité représente une Marianne enceinte "symbole d'une France porteuse d'espoirs et de projets", selon le SIG, qui précise dans un communiqué que le budget d'achat de cette campagne est de 975.000 euros." - Source La Tribune

Pourquoi communiquer dans des media grand publics français sur un emprunt dont les particuliers sont exclus ?

Mais tout simplement parce qu'il faut dynamiser la campagne des candidats de l'UMP dans les régions et si possible avec l'argent du contribuable ! Exactement ce que reprochait Xavier Bertrand au Parti Socialiste et bien expliqué par L'Express "L'UMP accuse le PS d'utiliser "l'argent des Français" pour une "campagne politicienne"

En clair : l'UMP est pris la main dans le pot de confiture qu'il dénonçait chez ses adversaires !

Que dit le PS ?

" ... / ... Scandale budgétaire, car alors que le déficit de l’Etat s’est élevé à près de 140 milliards d’euros en 2009, le gouvernement Sarkozy-Fillon fait exploser son budget de communication. Le coût de la communication de l’Elysée va passer de 1,395 million d’euros à 2,49 millions entre 2009 et 2010, soit un bond de 79 %. Le budget du « délégué interministériel à la communication », le publicitaire et ami de Nicolas Sarkozy Thierry Saussez, responsable de cette campagne, est déjà passé de 5,8 millions d’euros à 23 millions d’euros en 2009, soit une multiplication par 4. En 2008, le gouvernement avait consacré 4,33 millions d’euros à une campagne pour faire la publicité de la loi TEPA. Et il annonce une nouvelle campagne au printemps.

Scandale démocratique, car à quelques semaines des élections régionales, cette campagne de communication représente une propagande politique au service des listes de l’UMP aux frais du contribuable."

Au delà du "prêté pour un rendu" politique, le citoyen un peu avisé s'interrogera de son côté sur le rapport "qualité prix" de cette campagne.

En effet, lorsqu'on aperçoit la photo en tête de cet article et le visuel proposé par Rue89, ci-dessous, on se dit que les "créatifs" qui ont pondu cette affiche n'ont pas du passer un grand nombre d'heures pour la réaliser !

Car, comme nous l'explique Rue89 : "L'Etat l'a utilisé régulièrement pour vendre ses emprunts. Comme pendant la première guerre mondiale, avec ces femmes désespérées par le départ de leur mari au front, abandonnées avec leurs enfants ... / ..."


Et, Rue89 de conclure : "Cette Marianne enceinte, ce n'est donc pas un appel à l'épargne, mais une simple opération de communication. Coût de l'opération, selon Thierry Saussez : 975 000 euros"

En tous cas, ça devrait faire quelques rentrées d'argent pour la presse quotidienne en manque de budgets publicité et dont la majorité des titres sont détenus par des amis du Président ... mais, personne n'aurait l'idée de penser à ça !

Pendant ce temps là : "Le dossier des chômeurs arrivant à la fin de leurs droits à l'indemnisation chômage avance. Un peu. Ce lundi, à l'issue du sommet social avec les partenaires sociaux, le chef de l'Etat a renvoyé la question du côté du secrétaire d'Etat à l'Emploi ... / ... Laurent Wauquiez a annoncé dans l'après-midi qu'il souhaitait sur ce dossier " un débouché concret au plus tard courant mars".

Il a annoncé qu'il comptait "enclencher des consultations bilatérales dès cette semaine". Elles se tiendront "avant et après" la réunion entre patronat et syndicats prévue samedi. ... / ... Pour l'heure, le flou demeure quant aux contours de ces futures "mesures spécifiques ... / ...Selon des projections de Pôle Emploi, 1 million de chômeurs pourraient être en fin de droits en 2010, dont 400.000 sans ressources. Ils étaient déjà plus de 800.000 à arriver en fin de droits en 2009 .. / ... " - Source La Tribune

On a les priorité qu'on peut ou ... qu'on veut !

Sources additionnelles
France24
Crédit photo
Le Post
Premier Ministre