08 août 2008

Nicolas Sarkozy va montrer "un petit peu le chemin à la Chine"

Arrivé dans la capitale chinoise en fin de matinée, le président français a passé une heure au village olympique, ou il a encouragé les athlètes tricolores à se donner "à fond".

En réponse aux nombreuses critiques, émanant notamment de la presse française et des organisations de défense des droits de l'homme, le chef de l'Etat a évoqué l'idée de "montrer un peu le chemin" à la Chine.

"La décision a été prise il y a quelques années d'accorder les Jeux à la Chine. C'était une décision intelligente parce que l'olympisme n'a de sens que si tous les peuples du monde peuvent participer à la fête", a-t-il dit dans un discours prononcé dans l'amphithéâtre du village olympique ... / ...

Il a fustigé "ceux qui de l'extérieur disent: on va donner des leçons", et répété l'argument selon lequel "on ne boycotte pas un quart de l'humanité".

"C'est une occasion d'accompagner la Chine vers l'ouverture, vers la tolérance, vers le progrès, vers le respect de valeurs qui sont les nôtres, nous en France", a-t-il dit, entouré des capitaines de l'équipe de France, un pour chaque discipline.

"Comment on fait avancer les choses si on ne dialogue pas ? Comment on aide un pays qui représente le quart de l'humanité à s'ouvrir si on ne vient pas pour essayer de montrer un peu le chemin ?", a encore souligné Nicolas Sarkozy, qui s'est revendiqué du général de Gaulle, qui avait reconnu la Chine communiste dès 1964 ... / ...

"Allez-y à fond, c'est un spécialiste qui vous le dit. Soyez-vous mêmes, c'est aussi un spécialiste qui vous le dit", a-t-il ajouté, évoquant au passage sa première expérience olympique comme spectateur aux Jeux de Munich en 1972 ... / ... Nicolas Sarkozy devait rencontrer ensuite le président chinois Hu Jintao, puis le Premier ministre Wen Jiabao.

Nicolas SARKOZY sera accompagné d'une délégation de spécialistes dont la liste suit :

Bernard Debré et Patrick Balkany, la ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer et le directeur général de Carrefour, José Luis Duran, dont le groupe est très implanté en Chine

Côté sportifs, le navigateur Loïck Peyron et l'ancienne skieuse Marielle Goitschel, seront aussi du voyage.

Si la présence de Bernard Debré et de Bernard Accoyer peur étonner, Celle du député maire de Levallois mériterait d'être ... précisée.

Quant au Dalai Lama, Carla Bruni-Sarkozy, va en revanche participer à une cérémonie religieuse présidée par ses soins le 22 août. Et il aura droit à un CD dédicacé ?


Sources et Crédits
L'Express
Crédit et copyright image
Mric

1 commentaire:

Gaël a dit…

ne serait-ce pas pour le remercier d'avoir été un merveilleux VRP ?

http://www.lepost.fr/article/2008/04/05/1177185_patrick-balkany-defend-la-chine-et-pekin-2008.html