11 février 2009

Le problème n'est plus de savoir si ça va péter mais quand ?

Comme tous les mercredi Bob Siné et sa bande nous livrent leur hebdo.

Avez moins d'impertinence mais tout autant de réalisme, Libération nous décrit l'ambiance :

Attention danger ! La situation politique et sociale se dégrade à vitesse grand V, au rythme de la crise économique. Mais plus grave, la défiance envers les politiques, de droite comme de gauche, se double d’une exaspération pouvant conduire à des conflits potentiels.

... / ... Défiance vis-à-vis des partis de gouvernement, donc, déception envers leurs actions ou propositions pour répondre à la crise : cette configuration peut fort bien déboucher sur une explosion sociale. Alors qu’en période crise, les salariés sont peu enclins à revendiquer (notamment par peur du chômage), 53 % des Français (contre 38 %) sont, cette fois, prêts à se lancer dans des mouvements sociaux. Ce score atteint 68 % chez les jeunes de 18- 24 ans, 74 % chez les électeurs de gauche (87 % chez les partisans d’Olivier Besancenot et 71 % chez les électeurs socialistes) - Source de l'article Libération

Un Siné Hebdo "riche" avec comme d'habitude Filoche, Onfrray, Alévêque, ... et Bob dans son traditionnel "Siné continue à semer sa zone" chez votre kiosquier.

Crédit et copyright image
Siné Hebdo

2 commentaires:

Etiam Rides a dit…

La Guadeloupe montre ce qu'il faut faire et qu'on aurait dû entreprendre depuis le début. Un vrai blocage. Général.

b.mode a dit…

ça va péter oui ! Dans quelles proportions, c'est ce qui reste encore à déterminer...