18 mars 2009

Nicolas Sarkozy en banlieue : Profitez en, il n'est pas prêt de revenir ....

On le dit préoccupé par les manifestations de demain qui sont essentiellement tournées contre lui et sa politique. Nous pensons qu'il est plutôt excédé de ne pas avoir retrouvé l'état de de grâce de la campagne de 2007. En effet, comme son maître en politique Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy n'est bon que lorsqu'il est en compétition électorale. Par contre lorsqu'il a gagné et doit administrer, il s'ennuie et indispose jusque dans ses propres troupes.

Bagarres entre les candidats UMP aux régionales, grogne de députés de la majorité sur le retour dans le commandement de l'OTAN, ... Alors, probablement pour se remémorer le bon temps, celui des déclarations "karcher", il a décidé de se rendre à Gagny dans le 93.

Prenant les devants, Michèle Alliot-Marie, le 17 mars, a ouvert la porte à des déclarations qui devraient nous rappeler le joli temps ou Nicolas était Ministre de l'Intérieur : "Vous avez aujourd'hui en France 222 bandes recensées" "Ces 222 bandes sont à 79 % en région parisienne"

- Va t-il nous ressortir ses propos aux accents guerriers et fustiger les voyous qui empêchent les honnêtes gens des cités de vaquer tranquillement à leurs occupations ?
- Va t-il nous expliquer que c'est la faute de sa Ministre qui n'a pas encore réglé le problème ?
- Accusera t-il une fois de plus les 35H00 ?
-Fera t-il son "mea culpa" en reconnaissant qu'il n'a pas débarrassé la France des racailles ?

Ou tout simplement fera t-il des promesses du genre de celles faites aux salariés de Grandange ou d'ailleurs ?

C'est vrai qu'après avoir connu la présidence de l'Europe, les yachts ou avions des amis, les résidences de luxe américaines, brésiliennes et mexicaines, il avait oublié et refilé à Fadela Amara le bébé avec l'eau du bain sans budget. On l'a plus vu ces derniers temps faire des incursions aux manifestations médiatiques de son épouse qui est en charge d'une fondation de lutte contre le SIDA. Et oui, le clinquant et les people c'est toujours plus attirant que des gens qui ignorent qu'avoir une Swatch à 50 ans c'est avoir loupé sa vie.

Donc : Nicolas Sarkozy se rendra ce mercredi après-midi au commissariat de Gagny (Seine-Saint-Denis) dans le cadre d'un déplacement sur le thème de la lutte contre les bandes organisées, annonce l'Elysée. Gagny avait été le théâtre le 10 mars dernier d'une descente de jeunes dans un lycée professionnel, faisant au moins six blessés parmi les élèves. Il s'agit du premier déplacement lié à la sécurité du chef de l'Etat depuis celui effectué le 21 janvier 2008 à Sartrouville (Yvelines)

Nous ignorons pour l'instant :

- Combien de policiers seront présents
- Si un ou plusieurs hélicoptères ou drones survoleront la visite
- La durée exacte de la visite et la teneur des propos
- Si David Douillet sera en mission de protection rapprochée
- Si Gilbert Montagné viendra chanter "sous le soleil des tropiques"
- Ni si Carla envisage de faire un passage

Ni si l'accueil de la banlieue au Président du Pouvoir d'Achat et de la popularité sera à la hauteur de l'évènement. Pour le reste c'est demain dans les rues de France.

Montage
El "great" LOBO

4 commentaires:

seb musset a dit…

Boudiou, un odieux cyber-criminel m'a piraté !

http://sebmusset.blogspot.com/2009/03/la-sequence-du-spectateur.html

babelouest a dit…

Gagny sera sûrement ville morte par ordre du préfet. Même si ce n'était pas le cas, il serait sans doute judicieux de prendre les devants, en allant jusqu'à éteindre tous les feux de signalisation, juste le temps du passage de l'aréopage présidentiel. Fermer les robinets des jets d'eau éventuels, condamner les toilettes publiques, et j'en passe. Il y a mille façons de faire passer un message, quand on vit sous l'occupation.

Le coucou a dit…

Et finalement, si j'ai bien compris les infos, on aura droit à une loi répressive de plus, juste pour l'effet d'annonce, bien entendu.

David (Sud Mdv !) a dit…

koko bien vu !