05 février 2010

Après l'interdiction du : "baiser de la lune" faut-il aussi interdire Winnie et Oui-Oui ?

C'est la question que je me suis posé, en apprenant, que Luc Chatel (dont le ministère avait soutenu la création et la diffusion d'un dessin animé - assez moche d'ailleurs) avait suspendu la diffusion dans les classes de CM1 et CM2 de "l'histoire d'amour entre Félix, un poisson-chat et Léon, un poisson-lune".

Car, à bien y regarder, ne faut-il pas interdire aux plus petits de lire ou regarder les histoires de Winnie l'Ourson dans lesquelles : Une mère célibataire, Maman Gourou élève seule son enfant (Petit Gourou), au milieu de mâles dépourvus de femelles !

Et Oui-Oui, ce playboy qui utilise sa rutilante automobile pour promener des jeunes filles : Mélissa, la petite marchande, Mademoiselle Chatounett ou Mademoiselle Ouistiti, ça cacherait pas quelques perversions glissées par ses auteurs Enid Blyton et Harmsen van der Beek ?

Nous passerons rapidement sur cette horreur que sont les Télétubbies attaqués aux Etats-Unis par des groupes de conservateurs chrétiens pour incitation homosexuelle et dont : "Ewa Sowinska, la médiatrice polonaise aux Droits de l'enfant, soupçonnait l'un d'eux : Tinky Winky d'être gay" - Source Blog Au détour d'une ...

Alors que l'économie mondiale est au bord du gouffre, que le chômage a touché près de 212 millions de personnes sur la planète en 2009, qu'on en finit pas de mourir ou de souffrir en Haiti.

Qu'en France : 100.000 personnes sont sans domicile fixe, 3.500.000 personnes sont mal-logées et 6.500.000 personnes sont en situation de « grande précarité » et peuvent basculer au moindre accident de la vie (perte d’emploi, séparation…) dans le mal-logement comme l'indiquait la Fondation Abbé Pierre

Que 600.000 chômeurs en fin de droits en 2010 (source UNEDIC) vont se retrouver sans le moindre revenu et que la République n'a pas à s'honorer d'afficher : 115 suicides en prison en 2009 contre 109 en 2008 - Source Libération

Qu'est ce que c'est que cette polémique à la con sur " le court-métrage d'animation poétique destiné à servir d'outil pédagogique pour aborder les relations amoureuses entre personnes du même sexe à l'intention des enfants de CM1/CM2 " portant le nom de "baiser de la lune"

D'abord, c'est quoi le "baiser de la lune" ?

Synoptique : ".. / ... Le dessin animé, présenté sous la forme d'un conte de fées, raconte une histoire d'amour entre Félix, un poisson-chat et Léon, un poisson-lune. Pour son réalisateur, Sébastien Watel, il s'agit de "donner une vision moins stéréotypée des relations amoureuses" et de "sensibiliser les élèves contre l'homophobie".



Très honnêtement, après avoir vu la bande annonce, ci-dessus,vous constaterez que des émissions comme celles de Jean-Luc Delarue, que bien des enfants de CM2 regardent, sont infiniment plus explicites que ce dessin animé !

Qui s'est battu contre et a obtenu son interdiction ?

" ... / ... Une association militant contre l'homoparentalité, le Collectif pour l'enfant, a dénoncé dans un communiqué "une intrusion dans l'intimité de jeunes enfants". Déclenchant la réaction indignée de différentes associations contre l'homophobie et du monde éducatif. L'affaire a pris une tournure plus politique quand la présidente du parti chrétien-démocrate Christine Boutin a écrit au ministre de l'Education Luc Chatel pour réclamer "l'interdiction de diffusion du film" dans les écoles, "au nom du respect de la neutralité de l'Education nationale".

Elle écrit sur le site de son mouvement politique : L’école est le lieu de la transmission des savoirs et des valeurs communes de notre société, ce ne doit pas devenir un lieu de propagande. Laissons aux enfants le temps de l’enfance ! Je me réjouis car, par cette décision, notre ministre garantit le respect du principe de la neutralité de l’Education Nationale "

Il faut noter, au passage, que madame Boutin se pose infiniment moins de questions sur l'émancipation des femmes, puisque lorsqu'on l'interroge sur la candidate des listes du NPA se présente voilée aux élections régionales, elle déclare :

"la France, en tant qu'"Etat laïc", doit "respecte(r) toutes les croyances". Il ne faut surtout "pas stigmatiser la religion musulmane", a plaidé la présidente du Parti chrétien-démocrate, rappelant qu'elle se battait pour "le respect de toutes les religions".

"Beaucoup s'imaginent qu'il s'agit de la burqa" et non d'un voile court, a-t-elle avancé pour expliquer la polémique créée par cette candidature. A la question de savoir si la jeune fille, une fois élue, pourrait siéger dans une assemblée avec son voile, Mme Boutin a renchéri: "Je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas le faire" - Sources Parti Chrétien démocrate et Nouvel Obs

Depuis quand, une formation politique qui "regroupe 8500 adhérents et plusieurs centaines d'élus" (essentiellement municipaux ), selon sa page Facebook peut-elle faire plier le gouvernement ?

Et bien depuis que l'UMP connaît les résultats successifs des sondages pour les prochaines régionales !

Après la chasse à l'électorat âgé avec le "plan tranquillité senior" de l'ami Brice ("Hortefeux: les vieux sont l'avenir de l'UMP" Marianne2) on ne va pas indisposer l'électorat catholique conservateur !

Il faut croire que Luc Chatel a cédé à des arguments aussi étonnants que :

"Le site Internet de l'hebdomadaire Les quatre vérités a ainsi lancé une pétition intitulée « Halte aux incitations homosexuelles dans les écoles primaires ! » ... / ... l'hebdomadaire ... / .. entend "faire connaître aux responsables politiques français notre refus absolu de voir pénétrer dans les écoles la propagande du lobby homosexuel " ou Un édito de Minute sur lequel on peut lire : " On n'ose penser de quelle lune il s'agit..." - Source Ouest France

Que pense d'ailleurs le ministre de l'éducation nationale de ce morceau choisi, trouvé sur les commentaires attenant à la pétition :

" les hommes et les femmes ont été créer pour être complémentaire cela se voit clairement sur le plan physyque. nos organes génitaux nous le montre de façon évidente. deux hommes ou deux femmes qui vont ensemble ce n'est pas normal , il y a une déviance quelque part. dieu lui-même nous enseigne en nous disant " tu ne couchera pas avec un homme comme on couche avec une femme ; c'est une abomination. je ne peux vous exhorter qu' a revenir dans votre bon sens. si l'on veut enseigner les enfants pour leur faire croire que l'homosexualité ,après tout c'est normale, c'est une autre façon d'aimer; on se leurre sois-même et la chute du système scolaire n'est pas loin "

Oui, mais, il y a un argument en "béton", en bas de la pétition (environ 15.600 signataires) des 4 vérités : " .. / ... Face à la prise en otages de nos enfants par le lobby homosexuel, nous voulons faire connaître notre profond sentiment de révolte et avertissons la classe politique que sa capitulation devant les exigences exorbitantes dudit lobby sera inévitablement sanctionnée dans les urnes ... / ... "

Sans commentaire ... si ce n'est un profond dégoût !

Crédit photo
Zazzle




3 commentaires:

Olympe et le plafond de verre a dit…

il y a quand même une différence ; je n'ai jamais vu qu'on passait winnie l'ourson ou ouioui dans les écoles

La VOIX des ANGES a dit…

Que nos politiciens ne se leurre pas, car prendre partie pour le MAL, se retournera tôt ou tard contre eux, dès lors se sera fini pour les 2.500 Euros mensuel.

romain_pigenel a dit…

Et que dire de Tintin et Pif & Hercule, grands pédérastes devant l'éternel sans doute !