20 mars 2009

La majorité présidentielle au secours ... du bouclier fiscal

Hier soir, sur TF1, notre premier ministre s'est montré inflexible face aux demande de millions de salariés. Il a une fois de plus exclut un "nouveau plan de relance" de l'économie face à "une inquiétude très légitime" lors de la journée de mobilisation, mais à laquelle, selon lui, les mesures déjà adoptées répondent.

Totalement en phase avec la majorité UMP à l'Assemblée nationale qui a étouffé jeudi la fronde d'une partie de ses membres en refusant de toucher au bouclier fiscal -qui limite les impositions à 50% du revenu-, M. Fillon a estimé que "la sortie de cette crise ne passe pas par la fuite des capitaux" et "par l'augmentation des impôts" AFP

Il faut toutefois savoir que :

La répartition des bénéficiaires du bouclier fiscal en 2008 montre que les 834 contribuables les plus riches (patrimoine de plus de 15,5 millions d'euros) ont touché chacun un chèque moyen de 368.261 euros du fisc, "soit l'équivalent de 30 années de Smic", a révélé mercredi Didier Migaud (PS).

Dans une "analyse des effets du bouclier fiscal" transmise à l'AFP, le président de la commission des Finances de l'Assemblée rappelle que le coût total du bouclier fiscal "a doublé entre le +bouclier 2007+ et le +bouclier 2008+, passant de 229,1 à 458,3 millions d'euros" - Source Le Figaro

Néanmoins, venus ce matin en nombre dans l’hémicycle sur instruction du gouvernement et de leur président de groupe Jean-François Copé, les députés UMP ont repoussé l’amendement de Charles-Amédée de Courson (Nouveau Centre, Marne) et Pierre Méhaignerie (UMP, Ille-et-Vilaine) qui prévoyait sur surtaxe exceptionnelle de 5% sur les plus hauts revenus (plus de 69.505 euros de revenu par part fiscale).

Cette proposition avait été adoptée hier en commission des finances contre l’avis du gouvernement, grâce aux voix de la gauche. Tout comme un autre amendement, déposé par le député UMP René Couanau, visant à suspendre le bouclier fiscal pour les revenus de 2009. Repoussé ce matin, lui aussi. L’Assemblée a également rejeté un amendement communiste visant à instaurer une plus grande progressivité de l’impôt sur le revenu, en créant huit tranches (de 14 à près de 55%) - Source France Info

Nous invitons les Français à s'en souvenir notamment lors des élections européennes et régionales

Crédit et copyright image
Pascal

5 commentaires:

dalyna a dit…

Je trouve qu'ils font un patacès sur le bouclier fiscal, mais qu'en même temps, qu'on le supprime ou pas, ça changera pas le quotidien des français qui étaient hier dans la rue. C'est de la politique politicienne... N'est-ce pas un camouflet à ce qui s'est passé hier ?

Etiam Rides a dit…

@Dalyna

Les gâteries fiscales consenties au riches par vagues successives depuis 10 ans ont coûté 22 milliards d'euros à l'Etat l'an dernier.

De quoi faire 4 plans de relance sarkozyens (puisqu'en fait, sur les 26 milliards, seuls 5 seront effectivement dépensés).

Donc oui, les mesures fiscales ont de l'importance, elles sont mêmes essentielles pour avoir des services publics qui marchent et une société solidaire.

Cela dit, on se focalise sans doute trop sur le seul bouclier fiscal qui n'est qu'une partie du problème

dalyna a dit…

@ Etiam Rides : je suis d'accord avec ce que tu dis. Evidemment, cela renflouerait les caisses, moi-même je suis pour qu'on supprime ces privilèges. Mais ce que je pointe ici, c'est le fait que primo, cette polémique intervient juste après une manifestation, qui, je ne pense pas, soit axée sur le bouclier fiscal, sachant qu'il ne concerne pas le smicard. Ensuite, je ne crois pas du TOUT à ce gouvernement, et il est fort à parier que quand bien même, les caisses se remplissaient avec la fin du bouclier, que cela n'entrainerait pas pour autant un plan de relance en faveur des salariés, chomeurs, etc. Sarko n'est là que pour une chose : renforcer les privilèges, et faire des cadeaux à ses fidèles amis.

gauchedecombat a dit…

Carton rouge à Fillon !

http://gauchedecombat.wordpress.com/2009/03/22/carton-rouge/

Om. a dit…

sarkzoy au Niger lire plus sur www.niger1.com