11 octobre 2010

Réforme des retraites : Qui ne dira mot consentira !

Pliée la réforme des retraites ? Selon Eric Woerth : " la réforme des retraites n’est pas encore faite" et le ministre d'ajouter : "On se heurte à des manifestations, c’est naturel. On écoute ce qui est dit, mais nous on a un devoir qui est celui du gouvernement" En clair : défile toujours ....

On peut être d'accord avec le projet de loi sur les retraites proposé par le gouvernement. En ce cas, on se contentera d'attendre la fin des débats dans les assemblées et on acceptera de travailler au minimum jusqu'à 62 ans ... sans aucune garantie, bien entendu, que cette "réforme" soit la dernière !

On peut aussi réprouver la méthode employée pour régler le plus vite possible un problème qui concerne plusieurs millions de salariés. Alors qu'en Suède (souvent citée en exemple par les libéraux comme Claude Bébéar qui propose même une suppression totale de l’âge légal de départ à la retraite ) : " Les Suédois ont bien accepté leur propre réforme aussi parce qu’il intervenait au bout de 10 ans de négociation ! " comme l'explique le site Place publique

Cette méthode est également sujette à caution, dans la mesure où, nul ne fait mystère sur le fait que le gouvernement français, sacrifie en premier les salariés, pour continuer à obtenir son AAA auprès des agences de notation : " ... / ... le ministère des Finances espère voir confortée la note AAA, la meilleure possible, dont bénéficie la dette souveraine de la France sur les marchés financiers. "L'évaluation de ce genre de réforme ne peut être que positive par les agences de notation ... / ... " - Investir en juin 2010

Elle est également Injuste, dans la mesure où le marché du travail est en "petite forme" et continue à exclure des catégories entières de la population. Notamment les 50 ans et plus ! Et que les organisations d'employeurs (MEDEF et CGPME), qui ont soutenu cette réforme, se sont limité à publier des "guides de bonne conduite" MEDEF et CGPME contenant des mesurettes pour le maintien des salariés âgés dans l'emploi et pratiquement aucune en ce qui concerne leur embauche !

Le gouvernement le sait puisque comme nous le dit le site actuchomage : " Parmi ses fausses concessions, la création d'une nouvelle allocation pour les travailleurs âgés dont les entreprises ne veulent plus et qui seront obligés de rester chômeurs deux années supplémentaires au lieu de partir tranquillement en retraite ... / ... "

Mais, peu importe. Le gouvernement trouve préférable de charger le plus rapidement possible la barque des salariés plutôt que de voir sa capacité d'emprunt réduite par une dégradation de sa notation !

Bien que le Sénat ait approuvé, vendredi par 186 voix contre 153, le report de l'âge légal à 62 ans et engagé le jour même, l'examen de l'article 6 du projet de loi qui reporte de 65 à 67 ans l'âge permettant d'obtenir une retraite à taux plein quel que soit le nombre de trimestres cotisés, les français restent majoritairement hostile au projet du gouvernement

En effet, s'ils ont largement soutenu les premiers mouvements de grêves et les manifestations. Face à l'hypothèse d'une menace de grève reconductible, ils sont assez sont assez unanimes !

" ... / ... Interrogés sur cette dernière initiative, 61% des Français s'y disent favorables, dont 31% tout à fait favorables. Ils sont 37% à y être opposés mais 79% chez les sympathisants de droite. La journée de mobilisation de mardi est soutenue par 69% des sondés - 34% pour les sympathisants de droite - et 16% s'y opposent ... / ... " - Reuters/Yahoo

Devant une telle attente, François Chérèque (CFDT), a rappellé que : "c'est une des dernières occasions de faire reculer le gouvernement"

Gouvernement qui sera particulièrement attentif, une fois de plus, à la participation aux défilés de demain. Car, la moindre baisse du nombre de manifestants serait immédiatement interprété en haut lieu comme une adhésion à la réforme !

A la manière d'un Xavier Bertrand lors des journées parlementaires UMP : " La réalité, c'est qu' il y a eu un peu moins de manifestants que la semaine dernière parce que nous sommes intimement persuadés que la pédagogie commence à produire ses effets et que les explications du gouvernement sont en train de porter des fruits ... / ... " - Boursereflex

Pour mémoire :

Le 23 septembre, les manifestations ont rassemblé environ un million de personnes selon la police, 3 millions selon la CGT
Le samedi 2 octobre, entre 900.000 (police) et 3 millions (syndicats) - Le Point

C'est donc un jour important que celui de demain. Pour tous ceux qui le souhaitent et le peuvent, la CGT met à leur disposition une carte des manifestations du 12 octobre 2010

Pour ceux qui ne pourraient pas manifester ou faire grêve, il est toujours possible, comme nous l'indiquions dans un précédent article, de faire connaître votre hostilité à cette réforme en adressant un message par mail aux sénateurs de l'UMP ou de l'Union centriste. Message qui au passage, pourrait également aborder, votre intention de vote aux prochaines cantonales qui déterminera ... la future composition du Sénat !


Crédit image
Siné

4 commentaires:

Denis a dit…

70% des Français qui soutiennent le mouvement social estiment que le gouvernement est responsable vis-à-vis des générations à venir.

Source : Voie Militante

tueursnet a dit…

http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%2060%20ans

seb a dit…

Petit message qui commence (tout doucement) à porter ses fruits :

"savez vous cher ami "centriste" que vous faites partie des 19 Modem qui sont en contradiction avec le candidat que vous avez soutenu...Lequel, dans une réunion privée (malheureusement) a expliqué qu'il était prêt à exclure les modem pas très coopératifs sur le sujet des retraites" ?

"Ha oui...Au passage, cher sénateur "centriste" savez vous que l'UMP, pour tenter de garder les siens, va évidemment mobiliser ses troupes locales pour eux. Qui va être le dindon de la farce d'après vous"?

Et de rappeler la loi sur l'audiovisuel public, ou encore la loi sur les collectivités territoriales...!

Les sénateurs sont durs de la feuille mais pas autant que çà ! Sinon, j'ai appris qu'il y a une pétition en direction des maires (qui représente le gros des effectifs des électeurs ! (95%)) et du PS (pour qu'il fasse pression sur "ses" maires)

Christian M. a dit…

«Elle est également Injuste, dans la mesure où le marché du travail est en "petite forme" et continue à exclure des catégories entières de la population.»

NON, pas «Injuste», pire que ça !
Les réformes correspondent carrément à une destruction délibérée et le pire est déjà fait. Les gains de productivité et la sophistication des fonctions salariales font que la durée de la vie active ne peut que se réduire et qu'elle continuera à se réduire. Par ailleurs la durée de cotisation ne se décrête pas ! S'agissant d'un système par répartition cette durée de cotisation sera toujours égale à la durée de la vie active, donc elle se réduit et continuera à se réduire. Le gouvernement n'y pourra rien, c'est une tendance lourde! Toutefois c'est là qu'il place son arnaque principale en augmentant la durée MINIMALE de cotisation pour avoir droit à la retraite. Ce choix n'est pas innocent car c'est le meilleur moyen pour confisquer à terme tous droits à la retraites ! (Les jeunes ne s'y sont pas trompés, Chérèque si!) Pour assurer une certaine perrennité des pensions de retraite il aurait fallu au contraire réduire la durée MINIMALE de cotisation.